Incident à Fessenheim : la centrale à l'arrêt

  • A
  • A
Incident à Fessenheim : la centrale à l'arrêt
La centrale nucléaire de Fessenheim est la plus ancienne de France encore en activité.
Partagez sur :

NUCLEAIRE - Un incident dans la partie non-nucléaire de la centrale n’aura pas de conséquences sur l’environnement et la sûreté selon EDF.

La centrale nucléaire de Fessenheim dans le Haut-Rhin est totalement à l'arrêt depuis un incident dans sa partie non nucléaire vendredi soir, a-t-on appris samedi auprès d'EDF. L'incident n'a pas de conséquence pour l'environnement ou la sûreté des installations, tout comme celui qui avait entraîné l'arrêt du premier réacteur le 9 avril, a précisé une porte-parole.

Arrête automatique. Le réacteur numéro deux, a-t-elle expliqué, s'est arrêté automatiquement vendredi à 22h40 après la fermeture intempestive d'une soupape régulant l'arrivée de vapeur sur le turboalternateur, faisant la comparaison avec un disjoncteur. Des techniciens sont à l'oeuvre. La date de remise en route n'est pas encore déterminée.

En service depuis 1977. Le gouvernement a promis de fermer en 2016 la centrale de Fessenheim, qui est située en zone sismique et inondable. Ses deux réacteurs de 900 MW sont en service de 1977. "Nos centrales nucléaires les plus vieilles sont fragiles et il faut les fermer", a déclaré Europe écologie-Les Verts samedi dans un communiqué, dénonçant "l'acharnement thérapeutique de ceux qui voudraient maintenir en activité tous les réacteurs y compris au-delà de leur âge limite".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

DISCRIMINATION - Pas de serveuses au sommet de la sécurité nucléaire

ZOOM - Incident dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Marne

INTERNATIONAL - La Corée du Nord "n'exclut pas" un nouvel essai nucléaire

GEEKS - Quand les grands de ce monde jouent à un jeu vidéo