Imad Lahoud charge à nouveau Villepin

  • A
  • A
Imad Lahoud charge à nouveau Villepin
@ MaxPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Villepin lui aurait demandé d’ajouter un chapitre gênant sur Sarkozy dans son livre.

Dominique de Villepin joue son avenir politique. Alors que s’ouvre lundi le procès en appel de l’affaire Clearstream, l’ancien Premier ministre, relaxé en première instance, persiste et signe : il n’a jamais cherché à nuire à Nicolas Sarkozy. Le président du mouvement République Solidaire, continue d’affirmer qu'il est totalement étranger à cette affaire de fichiers truqués qui laissaient croire que des personnalités, dont l’actuel chef de l’Etat, possédaient des comptes à l'étranger alimentés par de l'argent sale. Une ligne de défense identique qui pourrait cependant être mise à mal par un élément nouveau apporté par l'un des acteurs de l'affaire, Imad Lahoud.

"Un élément complémentaire et nouveau"

L’ancien trader et mathématicien Imad Lahoud, qui a reconnu avoir trafiqué ces listings, va expliquer devant la cour d’appel de Paris, qu’il connaissait Dominique de Villepin. "J’apporte un élément complémentaire et nouveau", affirme Imad Lahoud sur Europe 1. "Dominique de Villepin m’a demandé à l’époque où j’écrivais mon livre, de relire mon manuscrit et m’a demandé, par la suite, des modifications. Il m’a demandé de supprimer deux chapitres, deux grands passages très gênants pour Dominique de Villepin", développe le mathématicien, condamné à 18 mois de prison ferme en première instance.

"Et, quelques jours plus tard, il m’a redemandé d’ajouter un chapitre compromettant sur Nicolas Sarkozy. Cela prouve qu’à l’époque, Dominique de Villepin me connaissait. Il était en contact avec moi et surtout il avait un effet de levier considérable sur moi à l’époque", conclut-il.

"Ça suffit, il faut que la vérité éclate" :

Et, pour valider cette accusation, Imad Lahoud, a un témoin inattaquable : son épouse, Anne Gabrielle Heilbronner. "Mon épouse a écrit (cliquez ici pour voir la lettre en PDF) au président du tribunal et à l’avocat général pour confirmer qu’elle avait remis elle-même, en mains propres, mon manuscrit à Philippe Faure, qui était un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères et très proche de Dominique de Villepin", a confié Imad Lahoud à Europe 1. "Philippe Faure nous a retransmis le manuscrit avec les modifications demandées. Elle a proposé dans sa lettre de venir témoigner si la présidente du tribunal le souhaite".

Anne Heilbronner, un témoin gênant

L’épouse d'Imad Lahoud était à l'époque conseiller auprès du ministre des Affaires étrangères et sa réputation est indiscutable. Enarque, Inspectrice des Finances, Anne Heilbronner est la fille de l'ancien Président du Gan. Ce témoignage pourrait donc être très gênant pour l'ancien Premier ministre.

Pourtant, ce nouvel élément ne semble pas inquiéter Dominique de Villepin. Joint par téléphone, l’ex-chef du gouvernement, affirme n’y prêter aucune attention. Ce n'est, dit-il, que "la énième version d'Imad Lahoud qui se défend (explique t-il) à travers les médias".