"Ils sont pris par leur imaginaire"

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour Thierry Robert, prof depuis 42 ans, les fautes d'orthographe des élèves viennent d'un problème de concentration.

Propos recueillis par Matthieu Charrier