Ils préparent (déjà) leurs vacances d’été

  • A
  • A
Ils préparent (déjà) leurs vacances d’été
Ils seraient 24% à avoir déjà réservé leur lieu de villégiature, selon une étude réalisée par l’institut CCMBenchmark.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - 24% des Français ont déjà réservé leur lieu de villégiature, selon CCMBenchmark.

Campagne, plage ou encore montagne, les congés d’été restent les vacances préférées des Français. Certains s’attèlent déjà à la préparation de leur voyage. Ils seraient 24% à avoir déjà réservé leur lieu de villégiature, selon une étude réalisée par l’institut CCMBenchmark, qu'Europe 1 s'est procurée en exclusivité. L’enquête montre également que 16% des Français réserveront leur séjour plus de deux mois à l’avance, tandis que seulement 6% s’y prendront à la dernière minute.

Coquillage et crustacés...

Du côté de la destination, peu de surprises. Une fois de plus, ce sont les séjours en bord de mer qui sont privilégiés. 61% des personnes interrogées iront passer leurs vacances au bord de l’eau, contre 20% à la campagne, 19% à la montagne et enfin moins de 10% dans une ville de France.

L’été prochain, un tiers des vacanciers envisagent de partir hors de métropole. Une proportion stable par rapport à 2010, indique l’institut de sondage, qui souligne également que la destination Maghreb s’effondre, alors que les autres pays du pourtour méditerranéen comme l’Espagne, l’Italie et la Grèce voient leur taux de remplissage augmenter.

On compte sur les amis

Pour ce qui est du logement, l’étude montre que 43% des vacanciers privilégieront la location et 41% iront chez des amis. Côté budget, il sera à peu prés le même pour près de 40% des personnes interrogées. 20% déclarent qu’elles dépenseront un peu moins qu’à l’été 2010 – environ 10% de moins – et 13% se disent prêtes à payer un peu plus que l’an dernier.

Enfin, l’enquête menée par CCMbenchmark montre que les vacances sont sacrées pour les Français et peu sont prêts à faire des concessions. 65% des sondés disent ne pas vouloir faire de concession pour être à proximité de leurs centres d’intérêts et sont même prêts à payer plus cher. 59 % se montrent intransigeants sur la destination choisie et seraient également d’accord pour payer un peu plus cher pour être sûrs de partir à l’endroit de leur choix.

Finalement, c’est sur le budget hébergement que les Français espèrent diminuer le plus leurs dépenses. Mais ils sont, globalement, un peu plus enclins que l’année passée à faire des concessions pour dépenser moins sur le lieu des vacances.