"Ils ont massacré les Algériens"

  • A
  • A
"Ils ont massacré les Algériens"
"Les policiers ont alors sorti des manches à balai et des manches de pioche et ils ont massacré les Algériens, hommes, femmes et enfants", se souvient Samir.@ Capture écran INA
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - Samir était dans les rangs des manifestants le 17 octobre 1961. Il se souvient.

"Ils ont massacré les Algériens". Samir avait 25 ans le 17 octobre 1961. Aujourd’hui septuagénaire, il se souvient très bien de ce qui s’est passé lors de la manifestation parisienne organisée par des indépendantistes algériens. Cinquante après les faits, François Hollande a reconnu mercredi "la sanglante répression" dont été victimes ces manifestants.

"J'étais là, boulevard Saint-Michel, pour manifester pacifiquement, sans violence", se remémore Samir, au micro d'Europe 1. "Il y avait du monde. Les policiers ont alors sorti des manches à balai et des manches de pioche et ils ont massacré les Algériens, hommes, femmes et enfants", explique-t-il.

"Ils ont massacré les Algériens", témoigne Samir : 

 

"Moi personnellement, j'ai été blessé", témoigne Samir. "J'ai eu de la chance, j'ai couru et j'ai pu m'en aller".  Cet évènement aura des conséquences sur le cheminement personnel de Samir. "C'est à partir de là que j'ai quitté la France pour rejoindre la frontière algéro-marocaine. Je suis devenu un combattant à cause de ce qui s'est passé le 17 octobre 1961", assure-t-il.

Mais Samir veut désormais se tourner vers l’avenir. "Maintenant, on doit tourner la page. On est lié entre l'Algérie et la France. Il n'y a pas de rancune", assure-t-il. "On doit marcher côte à côte entre le peuple français et le peuple algérien".