"Ils ne pourront jamais toucher d'autres enfants"

  • A
  • A
"Ils ne pourront jamais toucher d'autres enfants"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - La mère de Valentin confie son soulagement après la condamnation de Moitoiret.

A l'énoncé du verdict, Véronique Crémault a éclaté en sanglots. "Je ne m'attendais pas à un verdict aussi ferme" confie à Europe 1 la mère de Valentin, tué de 44 coups de couteau en juillet 2008. En dépit de la schizophrénie diagnostiquée par plusieurs experts, Stéphane Moitoiret a été condamné jeudi par la cour d'assises de l'Ain à la réclusion criminelle à perpétuité. Sa compagne, Noëlla Hego, a pour sa part écopé de 18 ans de prison pour complicité d’assassinat.

 "J'ai fondu en larmes" :

 

Tout l'enjeu du procès était de savoir si Stéphane Moitoiret devait être reconnu pénalement responsable de ses actes. Les parties civiles redoutaient que les jurés ne suivent les réquisitions de l'avocat général qui avait demande 30 ans de réclusion contre Moitoiret, une peine tenant compte de "l'altération de son discernement".

"Aujourd'hui, Valentin n'est plus là mais ce qui est important, c'est qu'ils ne pourront plus jamais toucher d'autres enfants". "On est sûrs qu'ils ne feront pas d'autres crimes", renchérit Véronique Crémault. Son petit Valentin va "pouvoir reposer en paix".