Ils manifestent, joint à la main

  • A
  • A
Ils manifestent, joint à la main
@ REUTERS
Partagez sur :

DROGUE - Plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés samedi à Paris et en région à l'occasion d'une "marche mondiale".

Pour la 13e année consécutive, des centaines de manifestants se sont rassemblés samedi à Paris et en région pour manifester dans une atmosphère enfumée. Leur revendication ? La légalisation du cannabis, a minimum pour un usage thérapeutique et si possible pour un usage récréatif. Cette "marche mondiale" pour demander la légalisation du cannabis a également lieu dans une soixantaine de pays. Dans beaucoup d'entre eux, dont le Canada, les USA ou l'Allemagne, les rassemblements ont eu lieu le 3 mai.



Les manifestants ont également défilé à Lyon :



"Libérez Marie-Jeanne!" A Paris, les manifestants se sont réunis place de la Bastille, à l'appel d'associations d'usagers, dont Cannabis sans frontière, au cri de "libérez Marie-Jeanne!". Musique reggae en fond sonore, ils ont rejoint la place de la République, brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "légalisez pour l'égalité" ou "un joint pour le trou de la Sécu".

Les participants à  cette marche  ont néanmoins été bien moins nombreux que les précédentes éditions, principalement à cause de la météo.

Victime "d'une propagande diffamatoire". "Dans beaucoup de pays, le débat évolue. Mais en France, les responsables politiques font de l'idéologie, ils font preuve d'irrationalité", a expliqué à l'AFP Farid Ghehiouche, fondateur de Cannabis sans frontière.

"En France, le cannabis et le chanvre sont victimes d'une propagande diffamatoire. Nous on essaie de parler de leur utilité thérapeutique, mais aussi industrielle et écologique", a déclaré Louis Behr, 24 ans, venu participer à un rassemblement d'une quarantaine de personnes à Metz. "Les politiques répressives en France font plus de mal que la substance elle-même", ajoute cet étudiant en art du spectacle, citant "les règlements de comptes entre trafiquants, la consommation des mineurs et les produits frelatés".

01.01.Cannabis.marijuana.drogue.Reuters.930.620

© REUTERS

La France grosse consommatrice. Selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, 1,2 million de personnes fument régulièrement du cannabis (plus de 10 fois par mois) en France. Le chiffre d'affaires du trafic est estimé entre 700 millions et un milliard d'euros.

Selon la mission interministérielle de lutte contre les drogues et la toxicomanie (MILDT), le cannabis entraîne des difficultés de concentration et peut engendrer ou aggraver, chez certaines personnes vulnérables, des troubles psychiques comme l'anxiété ou la dépression.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ECONOMIE - Légaliser le cannabis, ça peut rapporter gros

USA - Les Etats-Unis découvrent leurs premiers "coffee shops"

ZOOM - L'Uruguay, nouvel eldorado du cannabis

SAISIE - A 83 ans, elle veillait sur le cannabis de la cité