Ils font une rentrée au garde-à-vous

  • A
  • A
Ils font une rentrée au garde-à-vous
@ ERIC BOUVET
Partagez sur :

Des jeunes sortis du système scolaire ont repris leurs cours à l'Epide. Objectif : leur réinsertion.

A une semaine de la rentrée des classes, des jeunes en difficultés scolaires ont eux déjà repris les cours. Depuis une semaine, ces volontaires de l’Etablissement public d’insertion de la Défense (Epide), âgés entre 18 et 25 ans, sont accueillis dans l’une de ces 20 écoles de "la deuxième chance".

D'anciens militaires mènent les jeunes à la baguette

Sans travail, sans diplôme et parfois délinquants, 2.500 jeunes vont passer un an dans un internat. Objectif : retrouver des repères, construire un projet professionnel et obtenir une remise à niveau des fondamentaux scolaires. Gratuitement et sous l’ordre d’anciens militaires, ils vont être accompagnés vers un emploi.

La discipline est menée d’une main de fer. Dès 7h30, les élèves ont rendez-vous en uniforme bleu marine devant leur chambre pour une inspection des dortoirs. Lits au carré contrôlés. Place ensuite au rassemblement pour la levée des couleurs bleu-blanc-rouge. Pour Gilles Schaeffer, directeur de l'établissement de Montry, en Seine-et-Marne, il faut inculquer aux jeunes "une éducation comportementale", a-t-il expliqué au micro d’Europe 1.

"Il s’agit essentiellement d’avoir une posture" :

 

Si les élèves participent aux tâches quotidiennes, ils reçoivent également des cours d’éducation civique et comportementale, après ceux de français, mathématiques ou de formation professionnelle. Une formation aux premiers secours et au code de la route leur est également inculquée. Enfin, le sport est extrêmement présent tout au long de l’année. Le tout du lundi au vendredi, avant de rentrer chez eux le week-end.

50% finissent avec un contrat de travail

Une formation à la rigueur militaire qui ne convient pas à tous les élèves. Un volontaire sur trois est exclu en cours d’année ou se retire de lui-même. Pour ceux qui arrivent au bout, ils sont près de la moitié à quitter l’internat avec un contrat de travail signé. Une belle récompense.

L’Epide organise des sessions d’admission tous les deux mois. La prochaine se déroulera du 19 septembre au 21 octobre. Inscription possible sur le site de l’école.