Ile-de-France : l'arnaque au colis fantôme

  • A
  • A
Ile-de-France : l'arnaque au colis fantôme
Des cas d'arnaques ont été relevés en Seine-et- Marne, dans les Hauts-de-Seine et dans le Val de Marne.@ Max PPP
Partagez sur :

Des habitants ont reçu de faux avis de passages avec un numéro surtaxé à rappeler.

Les escrocs investissent désormais les boîtes aux lettres. Depuis quelques semaines, trois départements franciliens sont devenus la cible d'arnaques aux colis fantômes. Le principe est simple : de faux avis de passages avec date, heure et parfois le nom du destinataire sont déposés dans les boîtes aux lettres. Sauf qu'il ne s'agit pas de La Poste mais d'une société fictive, dénommée Chronodex. Cette escroquerie a été soulevée par le réseau Anti-Arnaques (associé à UFC-Que Choisir).

Un numéro surtaxé

Ces avis de passage mentionnent que vous n'étiez pas présent et qu'un colis vous attend. Pour que le livreur se présente à nouveau, il suffit d’appeler un numéro surtaxé, facturé 1,35 € l’appel puis 0,34 € la minute. Problème : une fois en ligne, une boîte vocale vous demande de patienter mais sans jamais aboutir.

"Une erreur technique nous empêche de répondre à vous demande. Merci de rappeler ultérieurement", peut-on entendre lors de l'appel. 

"C'est une grosse arnaque"

Laurent, un habitant de Pontault-Combault en Seine-et-Marne, a été victime de cette escroquerie. Lorsqu'il a trouvé l'avis de passage dans sa boîte aux lettres, il y a cru. "C'est une grosse arnaque. J'ai essayé plusieurs fois pour voir si ça donnait toujours la même chose ou pas. A chaque fois, soit c'est une erreur technique, soit il y a trop de monde. A chaque fois, ça donnait des versions différentes", témoigne Laurent sur Europe 1.

Bilan de cette arnaque : entre 10 et 15 euros pour Laurent qui assure avoir été victime du "surtaxage maximum".

Un nom de société évocateur

Dans le voisinage, tout le monde a reçu ces avis de passages frauduleux. Des cas similaires ont été relevés en Seine-et- Marne, dans les Hauts-de-Seine et dans le Val de Marne.

Une arnaque qui a été bien été préparée car, comme le rappelle l'UFC Que Choisir, l’avis de passage a tout d’un vrai : un nom de société évocateur, subtile mélange de deux sociétés de transport reconnues (Chronopost et Fedex), une présentation qui peut porter à confusion ainsi qu’une écriture manuscrite du nom et de l’heure de passage.

Un exemple :

chronodex 930

© Capture UFC Que choisir