Il y aura bien une prime à Noël

  • A
  • A
Il y aura bien une prime à Noël
Roselyne Bachelot a annoncé lundi la reconduction de la prime de Noël pour 2011.@ MAXPPP
Partagez sur :

Elle sera versée "dans les prochains jours" aux bénéficiaires de certains minima sociaux.

Cette prime va être versée pour la treizième année consécutive. La ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot, a annoncé lundi la reconduction de ce coup de pouce aux plus pauvres, mise en place par le gouvernement de Lionel Jospin en 1998. Cette année, cette prime représente en tout 380 millions d'euros "à destination des plus fragiles", a précisé Roselyne Bachelot, à l'occasion du lancement de la campagne d'hiver des Restos du Coeur à Paris. Europe1.fr fait le point sur le versement de cette prime.

Qui est concerné ? La prime de Noël sera accordée aux bénéficiaires de certains minima sociaux, comme le RSA. En 2010, elle a également été touchée par les personnes touchant l'allocation de solidarité spécifique, l'ASS, qui concerne certains chômeurs en fin de droit, et l'allocation équivalent retraite, l'AER. En tout, 1,7 million de personnes en ont bénéficié.

Quel est son montant ? La prime est fixée "en fonction de la situation familiale", a précisé le ministère à Europe1.fr. Une personne seule touchera ainsi 152,45 euros, comme en 2010. Un foyer composé de deux personnes, soit un couple, soit une personne isolée avec un enfant, se verra verser 228,67 euros. La prime atteindra au maximum 457,35 euros, pour une personne seule avec cinq enfants.

Pour les mouvements de chômeurs, cette prime ne suffit cependant pas : le Comité national CGT des privés d'emplois (CNPE) réclame ainsi que la prime soit portée à 500 euros. La CNPE demande également qu'elle soit étendue à "toute la population privée d'emploi ou précarisée".

Quand sera-t-elle versée ? Les bénéficiaires la recevront "dans les prochains jours", a affirmé Roselyne Bachelot, sans plus de précisions.