Il a neigé en mai…

  • A
  • A
Il a neigé en mai…
@ YOUTUBE
Partagez sur :

VIDEO - La neige est tombée mardi sur le Sud-Ouest, phénomène très rare à cette époque.

C’est extrêmement rare à cette période de l’année. Dans le Tarn, la Haute-Garonne, l’Aude, en Ariège ou encore dans les Hautes-Pyrénées, la neige est tombée mardi.

A la grande surprise des habitants, des flocons se sont abattus dans la ville historique de Carcassonne, dans l’Aude. La pluie a commencé à se transformer en neige dans la matinée pour légèrement blanchir les toits de la ville historique située au niveau de la mer. Conséquence directe : de nombreuses difficultés de circulation et des coupures d'électricité ont été recensées. Dans le sud du département, une dizaine de centimètres de neige sur le plateau de Sault a été mesurée.

La stupéfaction était de mise également à Tence, en Haute-Loire :

"Un 4 mai ! Les anciens appellent cela la neige du coucou !", a raconté un gendarme d’Anglès, dans le Tarn. "Nous n'avons plus d'électricité depuis ce matin. La neige tombe sur les branches des arbres, qui s'écroulent sous le poids", a-t-il expliqué. La neige a ainsi envahi le Sud-Est du département, où jusqu’à 30 centimètres de neige a été enregistré.

Quelques flocons de neige se sont aussi abattus sur Barabazan, en Haute-Garonne :

Les flocons ont aussi été observés dans les zones montagneuses et les hauts plateaux de l’Ariège, l’Hérault et la Lozère. 23.000 étaient mardi soir privés d'électricité rien que dans l'Ariège. Electricité réseau distribution France (ERDF) envisage un retour à la normale sous 48 heures.

A Campoussy, dans les Pyrénées-Orientales, la neige ne s’est pas faite discrète :

20 degrés de moins

Dans les Hautes-Pyrénées, une température d'un degré Celsius a été enregistrée à la station météo de l'aéroport Tarbes-Ossun-Lourdes, un record pour cette saison depuis la création de la station en 1946, selon un prévisionniste. Dans tout le Sud-Ouest, les températures ont baissé de 20 degrés en quelques jours.

Dans les Pyrénées, les chaînes étaient obligatoires pour les voitures provenant des Pyrénées-Orientales et de l'Ariège et se dirigeant vers Andorre. La préfecture de l'Ariège a mis en garde contre le risque d'avalanches, de chutes d'arbres et de lignes électriques ou téléphoniques.

Toute la journée de mardi la façade méditerranéenne de la région Languedoc-Roussillon a été balayée par des averses de pluie et des vents soufflant jusqu'à 120 kilomètres/heure et de grosses vagues se sont abattues sur la Côte d'Azur. Les départements de l’Aude, des Pyrénées-Orientales, de l'Andorre et de l'Ariège ont été placés en vigilance orange jusqu'à mercredi.