"Humilié" par un reportage de M6

  • A
  • A
"Humilié" par un reportage de M6
@ M6
Partagez sur :

A la place du tuning, un reportage de 100% Mag traitait du machisme. Un choc pour l’interviewé.

François Runembert se souviendra de ce mercredi 25 mai. Lorsqu’il allume sa télé pour voir le sujet que sont venus tourner chez lui deux journalistes, quelques jours auparavant, ce Breton passionné de tuning tombe des nues. Ce qui lui avait été présenté comme un reportage sur "La passion du tuning entre père et fils" s’est transformé en "Au secours, mon mari est un macho"."Je me suis senti humilié", confie-t-il à Europe1.fr.

Début mai, contacté par Spinnaker productions, sous-traitant de M6, François Runembert accepte de recevoir l’équipe de tournage, "un journaliste et un caméraman", quelques jours après pour parler de sa passion du tuning et tenter d’en donner une autre image. De 9 h à 17 heures il est filmé dans sa voiture, avec ses copains, et on le voit dans une séquence en train de faire attendre sa femme.

"Pas vu le truc venir"

A de nombreuses reprises, il parle du couple et du machisme dans ce sujet diffusé dans l’émission du 25 mai et dont l'histoire sera rapidement relayée par Ouest-France. Si le silence radio prévaut chez Spinnaker Productions, M6 parle "d’incompréhension entre le journaliste et lui". "Un reportage finit toujours par quelques minutes de diffusion même si l’on passe beaucoup de temps sur le terrain", ajoute-t-on. François Runembert explique avoir acceptées les excuses du directeur de la boîte de production et "du rédacteur en chef de M6".

"Mon fils avait deviné. Le journaliste n’arrêtait pas de parler de machisme, il m’a dit : ‘tu vas voir, on va passer pour des machos’. Je n’ai pas vu le truc venir", explique François Runembert. "Je voulais relever un peu le niveau du tuning en France, offrir ça à mes copains tuneurs pour montrer qu’avec le tuning on pouvait aussi lever la tête".

"J'ai été humilié" :

Il demande une compensation

La diffusion du reportage marque le début des ennuis pour ce passionné de tuning, président d’une association à Loudéac, en Bretagne, où il réside. Dimanche, des inconnus sont venus détériorer sa maison. "Sur un mur ils ont tagué '100% mag, machoman' et sur un autre ils ont marqué mon nom avec M6 Replay (la télévision à la demande, ndlr)". Dans cette petite ville de 15.000 habitants, l’information circule vite, et son domicile devient malgré lui un "lieu de pèlerinage". "Des gens s’arrêtent devant chez moi parce qu’ils ont vu les tags et parce qu’ils savent que M6 est venu."

En colère contre la production, malgré ses excuses répétées, François Runembert attend désormais un geste de compensation. "J’ai demandé un démenti en direct sur 100 % Mag", dit-il, avant, peut-être, d’entamer une procédure judiciaire. "J’ai été humilié devant des millions de personnes", fulmine-t-il encore. Mais François Runembert peut compter sur de nombreux soutiens, parmi lesquels "la gendarmerie, la mairie, mes amis, mon patron". Sur la page de 100% Mag sur M6 et sur le Facebook de l’émission, plusieurs personnes se sont élevées contre ce reportage. "Manipulation", "scénario", "honte", sont des mots qui reviennent dans les commentaires.