Hôpitaux : afflux de tuberculeux de l'Est
© Max PPP

Les hôpitaux français sont confrontés à un déferlement de malades venant des pays de l'Est.

Depuis janvier 2012, les hôpitaux français sont confrontés à un afflux de malades originaires des pays de l'Est, atteints de la plus grave forme de tuberculose, du type XDR (extensive drug resistant), rapporte Le Figaro. Ce serait même cette maladie qui pousserait ces Tchétchènes, Russes, et surtout Géorgiens à venir en France, dans l'espoir de trouver les soins adéquats. Le ministère de la Santé évoquerait 54 cas de XDR sur le territoire national, dont 16 Géorgiens, selon Le Figaro, contre 14 cas répertoriés sur l'ensemble d'une période allant de 1992 à 2006.

Cette immigration pour des raisons de santé a un coût, celui de la prise en charge de leurs soins par la Sécurité sociale pendant au moins les trois premiers mois. Devant ce phénomène, le ministère a mobilisé le Quai d'Orsay et le ministère de l'Intérieur dans "une sorte de cellule de crise", note journal.