Homophobie : en maison de retraite aussi

  • A
  • A
Homophobie : en maison de retraite aussi
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le gouvernement souhaite sensibiliser les personnels travaillant avec des seniors à ce sujet délicat.

L'info. Alors que la loi sur leur mariage gay a été promulguée samedi, le gouvernement étudie des mesures pour améliorer la prise en charge de des seniors gay. Le problème de l'homophobie envers les personnes âgées homosexuelles se pose à domicile, en établissement spécialisé mais aussi en maison de retraite.

>>> A lire : Les Sages valident le mariage pour tous

Des remarques déplacées. Si elle ne va pas jusqu'à la maltraitance physique, l'homophobie est bien présente en maison de retraite. Par des remarques, des allusions, qui deviennent vite blessantes pour les pensionnaires visés... Robert, 75 ans, a ainsi été choqué d'entendre certaines conversations de couloir, alors qu'il rendait visite à une amie en maison de retraite : "J'ai entendu un jeune aide-soignant dire à une collègue : 'au fait, tu as fait la toilette du pédé ce matin?'" a t-il raconté au micro d'Europe1.

La nécessité d'un accompagnement particulièrement attentif. La ministre des personnes âgées, Michèle Delaunay, reconnaît qu'il y a bien un effort à faire sur la formation des personnels : "c'est particulièrement nécessaire car, pour beaucoup de personnes homosexuelles, il y a beaucoup de solitude : souvent, elles n'ont pas d'enfants, se sont éloignées de leur famille pour une raison ou pour une autre. Il doit donc y avoir un accompagnement particulièrement attentif dans ces cas de solitude", fait valoir la ministre. Outre l'isolement, certains seniors gay peuvent, par ailleurs, être lourdement malades, séropositifs par exemple, ce qui rend leur prise en charge plus complexe.

Les associations consultées. La ministre demande aux associations de concevoir, d'ici l'an prochain, des programmes de formation spécifique, à destination des personnels de maisons de retraite.