Hommage intime aux soldats tués

  • A
  • A
Hommage intime aux soldats tués
Après avoir passé le pont Alexandre III, le cortège est entré aux Invalides pour une cérémonie privée.@ Capture d'écran BFMTV
Partagez sur :

Un cortège salué une dernière fois les soldats tués en Afghanistan.

Des anciens combattants mais aussi des centaines de citoyens. Jamais les Français ne sont venus aussi nombreux pour rendre un dernier hommage à des soldats tombés en Afghanistan.  Anonymes, familles, militaires des trois armées (air, terre et mer) et même une quinzaine de députés, l'écharpe tricolore sur l'épaule, sont venus saluer le cortège transportant les 4 cercueils.

Avant de rejoindre les Invalides, les véhicules ont passé le pont à très faible allure en signe de recueillement. Francis, ancien légionnaire de  75 ans  et Jean-Claude, également militaire à la retraite, ne ratent pas une cérémonie. "On vient rendre hommage à ces quatre militaires qui ont été tués. Ils ont été pris en traître. On les a tués comme des lapins qui sortent de leur terrier", s'offusque Jean-Claude.

Une cérémonie exclusivement familiale

Dans la cour d'honneur des Invalides, les familles découvrent pour la première fois les cercueils de leurs proches, recouverts d'un drapeau tricolore. Une cérémonie dans la plus stricte intimité est ensuite prévue. Trois des soldats appartenaient au 93e régiment  d'artillerie de montagne de Varces. Le quatrième, au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol, dans le Vaucluse.
Un hommage national devrait avoir lieu dans les jours qui suivent.