Hollande : Leonarda peut revenir "seule" en France

  • A
  • A
Hollande : Leonarda peut revenir "seule" en France
Image d'illustration@ MAXPPP
Partagez sur :

L'adolescente expulsée pourra poursuivre sa scolarité en France, sans sa famille.

L'annonce. Leonarda peut revenir en France "si elle en fait la demande", mais cette proposition n'est valable que pour elle. Voilà ce qu'a annoncé François Hollande, samedi à la mi-journée depuis l'Elysée. Quelques heures après avoir reçu les conclusions du rapport d'enquête administrative sur l'expulsion de l'adolescente et de sa famille, le chef de l'Etat a confirmé que "la loi a été parfaitement respectée" tout en reconnaissant "un manque de discernement dans l'exécution de l'opération".

Leonarda accueillie mais "seule". "Si Leonarda en fait la demande, compte-tenu des circonstances, et qu'elle veut poursuivre sa scolarité en France, un accueil lui sera réservé", a déclaré le président Hollande, spécifiant que cette possibilité n'était ouverte qu'à "elle seule". Sa famille ne devrait donc pas pouvoir regagner la France.

Pas d'arrestation autour de l'école. Le chef de l'Etat a annoncé par ailleurs que des instructions seraient données aux préfets "prohibant toute interpellation d'enfants dans le cadre scolaire, aussi bien dans les établissements que dans les transports, les sorties ou les centres de loisir". Jusqu'à présent, seuls les établissements étaient sanctuarisés. "L'école est un lieu où les enfants doivent être en sécurité, elle doit être préservée des conflits de la société", a poursuivi le président.

Juste après l'invitation du président Hollande, Leonarda a assuré qu'elle ne retournerai pas seule en France.

>> A LIRE AUSSI SUR LE SUJET

• L'INFO - L'expulsion de la famille de Leonarda est "conforme à la réglementation"
 • RETOUR SUR - Une ado arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire
 • LA POLEMIQUE - Les versions divergent
 • ANALYSE - Quand Trierweiler évoque l'affaire Leoanarda
 • DECRYPTAGE - Expulsion de Leonarda : que dit le droit ?
 • TEMOIGNAGE - Leonarda : "j'avais honte et j'étais en colère"
 • POLITIQUE - Expulsion de Leonarda : Valls isolé
• REACTION - Ayrault prend des engagements