Hidalgo annonce "5.000 places de crèches supplémentaires"

  • A
  • A
Hidalgo annonce "5.000 places de crèches supplémentaires"
Partagez sur :

PETITE ENFANCE - La Maire de Paris n'est pas une fervente partisane du congé parental.

L'INFO. Deux jours pour promouvoir l’égalité hommes-femmes. Au palais d'Iena, à Paris, se déroule le Forum Elle Active 2015 sur les femmes et le travail. Pourquoi gagnent-elle moins ? Pourquoi sont-elles davantage touchées par la crise ? Comment y remédier ? Europe 1 a posé la question à Anne Hidalgo, maire de Paris.

"Je n'ai pas l'impression d'avoir renoncé à quoique ce soit". Mère de quatre enfants, Anne Hidalgo a d'abord concédé qu'il est compliqué de gérer sa carrière et sa vie de maman en même temps. "J'ai fait le choix de faire les deux ! Je n'ai pas l'impression d'avoir renoncé à quoique ce soit. C'est dur, c'est très dur, car quand les enfants sont en bas âge, qu'ils sont malades et que vous avez une rendez-vous très important que vous ne pouvez pas rater, , c'est dur, mais choisir les deux ne provoque pas de renoncement mais permet d'aller plus loin".

Culpabilise-t-elle parfois, comme 48% des femmes qui considèrent qu'elles ne sont pas de bonnes mères car elles ont besoin d'aide pour leurs enfants ? "Non, jamais. Je m'en suis protégée, peut-être parce que ma maman ne travaillait pas et que je me suis toujours dit que, moi, je travaillerais et serais une bonne mère. Je ne regrette pas d'avoir fait ce choix de m'investir autant dans ma famille que dans mon métier".

"5.000 places de crèches supplémentaires à la fin de mon mandat". Est-ce à dire que, en tant que femme et maman, elle a changé des choses dans le fonctionnement de la mairie de Paris, au quotidien ? "Oui, j'ai conscience de cette difficulté d'articuler les deux. Pour organiser mes réunions, par exemple, je prends en compte le fait que certains collaborateurs ont des enfants à aller chercher à l'école par exemple. Et puis je conduis une politique en matière de petite enfance qui conduira à 5.000 places de crèches supplémentaires à la fin de mon mandat."



Anne Hidalgo : "le machisme est très présent...par Europe1fr

>> LIRE AUSSI - Salaires : les inégalités hommes-femmes selon les secteurs

>> LIRE AUSSI - L'égalité hommes-femmes au travail attendra... 2095