Hazanavicius : "Barroso gouverne avec beaucoup d'arrogance"

  • A
  • A
Hazanavicius : "Barroso gouverne avec beaucoup d'arrogance"
Partagez sur :

Le réalisateur de The Artist n'a pas apprécié les propos de Barroso, qui critiquait la position française sur l'exception culturelle.

Michel Hazanavicius, invité mardi d'Europe 1, a vivement critiqué les déclarations de José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne. Lundi, celui-ci avait en effet reproché à la France d'être "réactionnaire" en voulant à tout prix retirer l'exception culturelle des négociations à venir sur le traité de libre échange Europe/Etats-Unis.

"Je trouve cela navrant de sa part. Si le fait de vouloir réguler la culture, ce qui est notre position à l'Association des auteurs, réalisateurs et producteurs, est réactionnaire, et bien soit, nous sommes réactionnaires", a estimé Michel Hazanavicius.

Pour le réalisateur de The Artist, primé aux oscars, les propos de Barroso sont "révélateurs de l'attitude de ces personnes qui ne sont pas élues mais gouvernent l'Europe avec beaucoup d'arrogance et de suffisance, sans écouter personne."



"L'Europe a des dogmes mais pas de politique"par Europe1fr

Selon lui, remettre en cause l'exception culturelle risquerait de déséquilibrer tout le marché du cinéma : "la culture est l'une des rares industries qui va bien. On crée du lien social, on est une définition de l'Europe, bien plus noble que Barroso. Il ne faut pas nous couper les pattes. Il serait très compliqué pour nous d'être compétitif dans un marché dérégulé. Les américains peuvent faire un film à 100 millions de dollars, puisqu'ils le vendent ensuite à la terre entière. Nous, notre marché, c'est la France. Si on supprime l'exception culturelle, on ne mourra pas, mais on aura un cinéma qui se sclérosera, comme cela s'est passé en Italie, qui fut à une époque le meilleur du monde."