Handicapé agressé : "ce sont des lâches"

  • A
  • A
Handicapé agressé : "ce sont des lâches"
@ Capture Facebook
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - La mère de Yohan veut que ceux qui s'en sont pris à son fils "sans raison" soient punis.

"C'est moche ce qu'ils font". Ayten n'en est pas revenue en découvrant sur Internet les images de l'agression de son fils. Yohan, un jeune majeur légèrement handicapé, a été malmené et poussé dans un cours d'eau par plusieurs adolescents, qui ont ensuite posté la vidéo de leurs méfaits sur le web. "C'est des lâches, c'est moche ce qu'ils font", tempête la mère du jeune homme au micro d'Europe 1.

>> A RELIRE - Ils agressent un handicapé mental et diffusent la vidéo

La colère des parents de Yohan. Il faut punir ces gamins qui s'en sont pris à un handicapé, sans raison. C'est quoi leur problème à eux ? C'est des racailles", poursuit Ayten. "Quand j'ai vu la vidéo, je me suis dit que si j'avais été là-bas, je les aurais tués. Je n'en ai pas dormi de la nuit", raconte encore la mère de Yohan.

Le père du jeune homme, lui, ne comprend pas pourquoi ces adolescents ont agressé son fils. "Je crois que c'est pour 20 euros. Mais je leur aurais donnés, il n'y a pas de problème. On discute avant de taper et puis de toute façon, il y a la justice pour ça. Si tout le monde fait comme ça, on ne s'en sort plus", dénonce-t-il sur BFM TV. Pour Jean-Claude, cette bousculade aurait pu avoir des conséquences bien plus dramatiques "parce que Yohann ne sait pas très bien nager", assure-t-il.

Une possible mise en examen. Trois jeunes de 14 à 16 ans ont été interpellés dans cette affaire et doivent être présentés à un juge pour enfants mercredi matin. Le parquet de Grenoble a requis leur mise en examen pour "violences sur personne vulnérable en réunion" et pour l'"enregistrement et la diffusion d'images de violence". Pour ces faits, ils encourent cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende, une peine diminuée par deux en raison de l'excuse de minorité. Un quatrième mineur, âgé de 12 ans, a été entendu mais compte tenu de son âge, il ne peut pas être poursuivi.

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Ils agressent un handicapé mental et diffusent la vidéo

ENQUETE - Agression d'un handicapé : deux gardes à vue prolongées

SUR LE WEB - Témoin de violences sur Internet ? Parlez-en à "Pharos"