Halde : la présidente se serait augmentée

  • A
  • A
Halde : la présidente se serait augmentée
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le Canard enchaîné parle de doublement de son salaire. Jeannette Bougrab dément.

Après Christian Blanc, après Christine Boutin, après Rama Yade, c’est Jeannette Bougrab qui se trouve cette semaine dans le viseur du Canard enchaîné. Selon l’enquête du journal satirique, la nouvelle présidente de la Halde, nommée il y a tout juste trois mois par Nicolas Sarkozy, aurait demandé que son salaire soit doublé, passant ainsi de 6.900 euros à 14.000 euros.

Une "modification de règlement de gestion"

Le 3 mai dernier, le collège à la tête de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité aurait pour cela voté une délibération baptisée "modification de règlement de gestion des professionnels".

Le démenti officiel

Démenti formel de l’intéressée. Dans un communiqué diffusé mardi soir, Jeannette Bougrab assure qu’il s’agit "de faits totalement faux et sans fondements". Et précise au passage sa rémunération : "6135,32 euros net par mois", comme son prédécesseur Louis Schweitzer.

Mais Le Canard enchaîné va plus loin et dresse la liste des avantages que se serait arrogée Jeannette Bougrab : un poste de présidente créé pour l'occasion, une directrice de cabinet à ses côtés, un chauffeur et un "joli bouquet" qui serait livré tous les lundis matins. Louis Schweitzer, lui aussi, avait un chauffeur. Mais il avait été mis à disposition par Renault, son ancien employeur.