Hadopi commence à faire peur

  • A
  • A
Hadopi commence à faire peur
@ MAXPPP
Partagez sur :

53% des internautes qui pirataient des contenus affirment avoir réduit ou stoppé cette pratique.

Bien que les premiers résultats de la riposte graduée prévu par Hadopi ne soient pas encore connus, la création de sanctions fait peur et commence à porter ses fruits. Ainsi, 53% des adeptes du piratage téléchargent moins ou ont carrément arrêté de le faire, selon un sondage BVA commandé par le journal La Tribune.

Parmi les 1.003 personnes interrogées pour ce sondage, seuls 17% ont affirmé avoir déjà téléchargé illégalement des contenus sur Internet. Au sein de cette minorité, 53% des internautes déclarent avoir modifié leurs habitudes : 29% des sondés ont totalement arrêté de télécharger illégalement, tandis que 24% affirment avoir réduit cette pratique. A l’opposé, 47% des internautes déclarent continuer comme avant.

Les jeunes restent les plus réticents

Les résultats de ce sondage varient selon l’âge. Si 78% des 25-34 ans déclarent ne jamais avoir téléchargé, ils ne sont plus que 52% parmi les 15-24 ans. Du côté des seniors (35 ans et plus), 95% répondent ne jamais avoir piraté des contenus protégés.

Même constat en ce qui concerne le changement d’habitude : 34% des 25-34 ans auraient arrêté de télécharger illégalement des contenus protégés, une proportion qui tombe à 23% parmi les moins de 25 ans.

Malgré la résistance des plus jeunes, on assisterait donc à un changement d’habitudes. “La loi Hadopi n'est donc pas forcément le gadget déconnecté des réalités que l'on pouvait imaginer“, en conclut Bruno Vanryb, PDG d'Avanquest interrogé par La Tribune, avant d’ajouter : “ce résultat souligne l'importance de la psychologie dans l'impact éventuel d'une législation“.

“Le gouvernement à un an de retard“

Un passage en revue des principaux forums consacrés à l’Internet et aux nouvelles technologies livre un tout autre verdict : les geeks ne renoncent pas au téléchargement illégal. Le site Tomsguide a ainsi posé la même question : Hadopi vous incite-t-elle à arrêter de télécharger ?

“Non“, répond Bart24, ”car Hadopi ne surveille que les réseaux P2P qui sont de plus en plus désertés !! Le gouvernement à un an de retard sur les internautes !!“. “Je n'utilise plus le P2P mais je continu de télécharger“, renchéri Soca 09, avant d’ajouter : “je vais juste bien me renseigner sur les méthodes disponibles (pour rester anonyme, ndlr) et faire plus attention“.

“J'arrêterais quand les prix des CD/DVD aura baissé de 75% au moins ! Faut pas abuser non plus“, estime pour sa part Valuu. La peur n’a pas encore changé de camp sur Internet.