Hadopi, c’est vraiment parti

  • A
  • A
Hadopi, c’est vraiment parti
@ MAXPPP
Partagez sur :

Hadopi a envoyé ses premières demandes d'identification de pirates auprès des FAI.

La Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des Droits sur Internet (Hadopi), chargée de punir les internautes téléchargeant illégalement des œuvres protégées, a formulé ses premières demandes d'identification de pirates. Eric Walter, le secrétaire général de l'organisme, l’a en effet officiellement annoncé mardi, sans toutefois préciser le nombre de ces demandes.

Plusieurs ayant-droits (maisons de disques, studios de cinéma, etc.) ont saisi l’Hadopi depuis la mi-août. Cette dernière a ensuite envoyé aux FAI (Fournisseur d’accès à Internet), des demandes d’identifications de ces internautes qui téléchargent illégalement.

Si l’Hadopi valide les demandes des ayants-droits, elle a deux mois pour avertir les utilisateurs. Les premiers mails d’avertissement, avant une possible amende si récidive, sont donc attendus pour la mi-octobre.