Guyane : du pétrole découvert en mer

  • A
  • A
Guyane : du pétrole découvert en mer
@ Max PPP
Partagez sur :

Le forage entrepris en mars au large de la Guyane française a permis cette découverte historique.

Les fonds marins français recèlent de l'or noir. Les forages entrepris au large de la Guyane française en mars dernier le confirment. Du pétrole a été découvert en eau profonde, sous 2.000 mètres d'eau, et à environ 150 km au large des cotes, ont annoncé vendredi Total et Shell. Il s'agit de la première découverte de pétrole au large du département français.

Des résultats encourageants

Il est trop tôt à ce stade pour évaluer les réserves, mais que "les premiers résultats sont encourageants", a indiqué Shell, la "major" anglo-néerlandaise, qui détient la principale part du projet. "Nous sommes satisfaits des résultats préliminaires du premier forage exploratoire jamais entrepris au large de la Guyane française", ajoute le groupe pétrolier.  Tullow, Total et Shell ont déjà identifiés six puits potentiels sur le champ Guyane Maritime, relève la Bank of America (BofA).

Selon des informations d'Europe1, des estimations parlent d'une réserve de 500 millions à 1 milliard de barils de pétrole. Soit deux à quatre fois plus que les réserves terrestres en Arabie Saoudite, dix à vingt fois plus que celles des États-Unis, mais un millième des réserves mondiales en pétrole.

La production française de pétrole, déjà infime, est tombée ces dernières années sous les 80.000 barils par jour, soit à peine 0,5% de la consommation hexagonale. Cette découverte constitue donc un véritable espoir économique pour la Guyanne et offre de nouvelles ambitions énergétique à la France et à Total.

La richesse des côtes guyanaises

Les travaux de forage du puit, baptisé GM-ES-1, vont ainsi se poursuivre. Actuellement, le puit atteint une profondeur de 5.711 mètres sous le niveau de la mer, et devrait arriver jusqu'à 6.000 mètres. Un forage extrême qui alarme les écologistes. "Ce forage est considéré comme à fort risque mais à fort enjeu", reconnaît Total.

"On sait où l'on va mais cela prendra plusieurs mois. Il faut faire de nombreux tests car nous sommes dans de grandes profondeurs", a précisé un porte-parole de Total. Selon Angus McCoss, responsable de l'exploration chez Tullow Oil, qui affirme que "cette découverte marque le début d'une exploration importante et à fort potentiel sur le long terme dans la région".

Les côtes mexicaines et brésiliennes recèlent de pétrole. Les géologues pensent en effet que le sous-sol de la côte nord-est de l'Amérique du Sud est similaire à celui riche en hydrocarbures du Golfe de Guinée en Afrique, car les deux étaient reliées avant que les continents ne se forment et dérivent loin l'un de l'autre.

Pas le même scénario en métropole

Toutefois, pas question de s'aventurer sur les côtes de la métropole française. "C'est inenvisageable d'aller forer au large de Nice par exemple. Creuser dans les terres est déjà trop compliqué", explique-t-on chez Total.

Le pétrole français reste, en effet, une denrée rare. Le pays produit entre 1% et 2% de ses besoins en pétrole brut, indique Le Figaro.