Guérini encore mis en examen

  • A
  • A
Guérini encore mis en examen
@ Maxppp
Partagez sur :

Il est cette fois-ci inquiété pour l'affaire des marchés publics présumés frauduleux dans les Bouches-du-Rhône.

Une troisième mise en examen. Le sénateur PS Jean-Noël Guérini a de nouveau été mis en examen lundi dans un des volets de l'affaire des marchés publics présumés frauduleux dans les Bouches-du-Rhône.

Guérini "n'a pas souhaité s'expliquer". Au terme d'un passage devant le juge d'instruction Charles Duchaine, le président du conseil général, qui n'a pas été placé sous contrôle judiciaire, a été mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission des délits de trafic d'influence, corruption passive et détournement de fonds publics, ainsi que pour trafic d'influence et favoritisme (atteinte à la liberté d'accès et à l'égalité des candidats dans les marchés publics), selon le parquet. "Il n'a pas souhaité s'expliquer sur le fond", a fait savoir une source judiciaire.

Jean-Noël Guérini, 62 ans, avait été placé en garde à vue début avril chez les gendarmes dans cette affaire, mais avait dû être hospitalisé en raison de problèmes de tension et n'avait pas pu être mis en examen. Son frère, Alexandre Guérini, entendu en même temps que lui, avait été mis en examen, notamment pour association de malfaiteurs.

>> A LIRE AUSSI : Ce qu'on reproche aux frères Guérini

Une enquête sur l'attribution de marchés publics. L'affaire porte sur des marchés publics présumés frauduleux dans la région et implique des membres présumés du grand banditisme local aux côtés de chefs d'entreprises, d'élus et de fonctionnaires. Les deux frères Guérini sont déjà mis en examen dans un autre dossier instruit par le même juge Charles Duchaine, qui concerne des décharges exploitées dans les Bouches-du-Rhône par Alexandre Guérini.