GTA V : la mauvaise blague d'un magasin

  • A
  • A
GTA V : la mauvaise blague d'un magasin
La scène s'est produite dans la rue la plus commerçante de Montargis@ Capture d'écran - Google Streetview
Partagez sur :

A Montargis, une animation marketing pour la sortie du jeu a failli virer au drame lorsque les vendeurs se sont déguisés en braqueurs.

L'INFO. C'est l'événement de l'année sur la planète jeux vidéo : GTA V, sorte de petit-fils d'Orange Mécanique décliné sur console, est en vente depuis mardi sur Playstation 3 .Tout est permis dans ce jeu violent, interdit aux moins de 18 ans… ce qui n'est pas toujours le cas dans "la vraie vie".  Les managers d'un magasin de jeux vidéos de Montargis, dans le Loiret, l'ont appris à leur dépens mardi, rapporte La République du Centre. Le lancement du jeu a en effet bien failli provoquer un drame : les vendeurs se sont en effet déguisés en braqueurs pour une "animation marketing", afin de vendre le jeu à leurs clients... Mais le scénario était tellement bien joué que la police a dû intervenir.

16.09 930x620 GTA V

© Europe1.fr

Un faux braquage trop réaliste. Deux hommes, foulards sur le visage, arme à la ceinture, dans ce magasin de jeux vidéos, au beau milieu de la principale rue commerçante de Montargis. La scène est tellement réaliste qu'un passant affolé appelle le 17. Branle-bas de combat : une quinzaine de policiers armés débarquent, encerclent la boutique... avant de découvrir la supercherie.

14.01 Jeux Vidéo Consoles 2013 GTA V

"Il suffisait d'un geste déplacé".  Une opération que ne goûte pas la commissaire de Montargis, Claudie Ferchaud. "Ça ne nous fait pas rire.  On a mis en danger  les personnes. Les conséquences auraient pu être beaucoup plus graves", déplore-t-elle au micro d'Europe 1. "Il suffisait d'un geste déplacé de la personne qui était porteur de cette arme certes factice, mais on ne le devine pas quand on le voit.  C'est quand même très inconscient, très dangereux et totalement irresponsable. On ne joue pas avec cela", assure la commissaire. Il n'y aura pas de poursuite judiciaire mais les employés du magasin déguisés en braqueurs de GTA 5 ont été fermement sermonnés par les policiers. La gérante est même convoquée chez la commissaire, qui compte bien lui expliquer qu'il faut savoir ne pas se prendre au jeu, du moins pas à celui-ci.