Grève SNCF : le bac aurait-il pu être reporté ?

  • A
  • A
Grève SNCF : le bac aurait-il pu être reporté ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

SON AVIS - Non, répond la représentante du Snes FSU parce que l'organisation de cette épreuve, "c’est extrêmement lourd".

Jour J pour les 500.000 élèves qui passent le bac de philosophie lundi en pleine grève de la SNCF. Certains bacheliers se demandent comment faire pour rejoindre leur centre d’examen. Mais l'épruve est maintenue. Aurait-on pu la décaler, spécialement, pour l'occasion ? Non, répond Valérie Sipahimalani, professeur de SVT et secrétaire nationale du Snes FSU, car le bac est une trop grosse machine.

Une machinerie bien huilée. Le bac ne se limite pas aux quelques heures d’épreuves pour les élèves. L’organisation prévoit des surveillants pour les épreuves, du personnel pour gérer les élèves et du temps pour les professeurs qui devront corriger les copies. "Il y a des épreuves jusqu’au 9 juillet, matin et après midi, c’est extrêmement lourd", explique Valérie Sipahimalani, professeur de SVT et secrétaire nationale du Snes FSU chargée des lycées. De plus, la philosophie est une épreuve qui demande du temps pour la correction car il peut y avoir "des commissions d’harmonisation".

Adapter plutôt que décaler. "Les élèves ont un stress supplémentaire", convient Valérie Sipahimalani, qui rappelle toutefois que "des mesures ont été prises". Les retardataires bénéficient d’un temps de rédaction supplémentaire pour avoir également une épreuve de quatre heures. Et quant aux risques de fuite, la professeure de SVT rappelle que pour l’épreuve de philosophie, "ça ne change pas grand-chose".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

EDUCATION - La philo peut-elle préparer les élèves au monde du travail ?

ERRARE HUMANUM EST - Bac philo : cinq conseils pour rendre une bonne copie