Grève SNCF jeudi : 6 ou 7 trains sur 10

  • A
  • A
Grève SNCF jeudi : 6 ou 7 trains sur 10
@ EUROPE1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le président de la SNCF assure qu'"il n'y aura pas de grève à Noël ou au Nouvel an".

Grève de jeudi, catastrophe de Brétigny, problèmes sur le RER… Le patron de la SNCF, Guillaume Pépy, est revenu lors du Grand Rendez-vous dimanche sur les préoccupations des usagers de la SNCF.

Jeudi : "6 ou 7 trains sur 10". Alors que quatre syndicats de cheminots hostiles au projet de réforme ferroviaire appellent à la grève le 12 décembre, Guillaume Pépy prévoit "6 ou 7 trains sur 10" lors de cette grève. Le patron de la SNCF a pris plusieurs engagements : "tous les trains affectés seront connus la veille", "il n'y aura pas d'annulation de dernière minute", "le trafic reviendra à la normale le vendredi" et "le paquet sera mis sur la communication", a t-il insisté.

"Pas de grève" lors des fêtes de fin d'année. "Il n'y aura pas de grève à Noël ou au Nouvel an", a assuré le PDG de la SNCF Guillaume Pépy en soulignant que le jour de Noël constituait traditionnellement "le plus gros défi de l'année pour la SNCF" avec "5 millions de voyageurs et 40.000 cheminots mobilisés".



Pépy : "6 ou 7 trains sur 10" lors de la gève...par Europe1fr

Tarifs : Pépy veut "un TGV pour tous". Guillaume Pépy a concédé que la politique tarifaire de la SNCF  pouvait paraitre "compliquée". D'après lui, l'explication vient du fait qu'en France, "80% de voyageurs bénéficient d'une réduction". Guillaume Pépy a annoncé que le nombre de petits prix (moins de 30 euros) allait doubler dans les 5 ans". Par ailleurs, il

Brétigny : la SNCF "responsable". "Si la SNCF est mise en examen, ce qui est possible, je ne ferai pas appel parce que je pense que la SNCF est responsable de cet accident", a indiqué Guillaume Pépy Qualifiant l'accident de "choc terrible pour les familles et nous tous", le patron de la SNCF a estimé que c'était à la justice d'établir les responsabilités. "Nous avons lancé un énorme programme "Vigirail" pour que cela ne se reproduise pas", a t-il encore souligné.

Le RER. Reconnaissant qu'il y avait là "un vrai problème", Guillaume Pépy a estimé que la SNCF était en train de "rattraper le retard". "La bonne nouvelle, c'est que des travaux ont démarré et qu'il y en aura de plus en plus; la mauvaise nouvelle c'est que cela entrainera des perturbations pendant encore deux trois ans", a reconnu Guillaume Pépy.

Les vols de câble : "la plaie". Pour Guillaume Pépy, ces vols sont "la plaie des chemins de fer". Il a indiqué que dans l'avenir la SNCF pourrait recourir à des drones pour prévenir ce genre de méfaits.

Le Wifi gratuit dans 100 gares. Lors du Grand Rendez-vous dimanche, Guillaume Pépy, le patron de la SNCF, a annoncé "le Wifi gratuit dans 100 gares françaises au cours du 1er semestre 2014".

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Guillaume Pépy.

sur le même sujet

Préavis de grève à la SNCF le 12 décembre

SNCF : fin de l'âge d'or pour le TGV

La SNCF lance son plan "grand froid"