Grève : les prévisions de trafic

  • A
  • A
Grève : les prévisions de trafic
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les transports étaient perturbés mardi en raison de la grève. retour à la normal prévu mercredi.

Les déplacements ont été compliqués toute la journée de mardi dans les transports en raison d’une journée d'action interprofessionnelle organisée à l'appel de cinq organisations syndicales. Les syndicats de la SNCF se sont joints au mouvement national. Le trafic SNCF et RATP était à nouveau normal mercredi en début de matinée .

65 % de TGV assurés

Trafic dans les TGV, TER, Transiliens, Corails, Eurostar. Le trafic sur l'ensemble des trains SNCF mardi était conforme aux prévisions diffusées lundi soir. La circulation des TGV était ainsi assuré en moyenne à 65%, de 35 à 75% pour les TER, à 50% pour les Transiliens et de 50 à 60% pour les Corails. Pour les Eurostar, Thalys, Lyria et Aleo, le trafic était normal.

Les voyageurs préférant annuler un voyage comportant une réservation pour un train de cette période ont pu le faire sans frais au guichet.

Se renseigner. La SNCF a mis à disposition des voyageurs plusieurs sites internet : www.sncf.com pour tous les trafics avec un site dédié aux TER, un site dédié aux Grandes Lignes et www.abcdtrains.com pour les prévisions Transilien par gare. Ils pouvaient également se tourner vers des numéros verts : 0805.90.36.35 pour les Grandes Lignes et TER et 0805 700 805 pour les Transiliens.

Perturbations légères à la RATP

Dans les transports parisiens, trafic était peu perturbé dans le métro, sur les réseaux des bus et tramways et sur le RER A, mais un RER B sur deux en circulation.

Circulation dans les gares. A Paris-Nord, la prévision de trafic était de 50% environ en heures de pointe sur la ligne H et de 80% sur la ligne K. A Paris-Saint-Lazare, 50% des trains devaient rouler environ en heures de pointe, sur les lignes J et L, et la ligne Noisy le Roi / Saint-Germain Grande Ceinture était assurée en bus avec environ 50 % du trafic en heure de pointe. A Paris-Montparnasse, la moitié des trains circulaient en heures de pointe sur la ligne N.

A Paris-Est, la prévision de trafic était de 40% environ aux heures de pointe, les lignes Esbly - Crécy et La Ferté Milon - Meaux devaient être assurées par bus et sur la ligne de Tram-Train, Aulnay sous Bois - Bondy, le trafic était assuré toutes les 15 minutes environ. A Paris-Gare de Lyon, la prévision du trafic était de 30% environ en heures de pointe, avec une liaison Melun - Montereau via Champagne sur Seine assurée par bus. A La Verrière - La Défense, cinq trains devaient circuler dans chaque sens de circulation aux heures de pointe.

Se renseigner. La régie parisienne a mis à la disposition de ses voyageurs le site internet www.ratp.fr, un site pour la circulation des bus et tramways et un numéro vert : 0.800.15.11.11.

45 villes touchées

Des préavis de grève ont été déposés dans les réseaux de transport urbain de 45 villes selon l'UTP. Ils courent de 55 minutes à 24 heures et affecteront donc le trafic de façons très différentes. Les agglomérations concernées sont Angers, Angoulême, Besançon, Béziers, Blois, Bourges, Brest, Caen, Cannes, Chambéry, Charleville-Mézières, Châteauroux, Cherbourg, Clermont-Ferrand, Dijon, Elbeuf, Lens, Lille, Lorient, Lyon, Le Mans, Marseille, Montpellier, Morlaix, Nantes, Nice, Nîmes, Orléans, Pau, Poitiers, Reims, Rennes, La Rochelle, Rouen, Royan, Saint-Nazaire, Saint-Malo, Strasbourg, Tarbes, Thionville, Toulon, Toulouse, Troyes, Vannes et Vierzon notamment.

Une journée nationale

Cinq centrales syndicales (CGT, CFDT, FSU, Solidaires et Unsa) appellent salariés et fonctionnaires à réclamer "des réponses concrètes" sur l'emploi, le pouvoir d'achat, les retraites et les conditions de travail. Annoncée au soir du sommet social du 15 février à l'Elysée, cette journée d'action interprofessionnelle constituera aussi un premier tour de chauffe de la mobilisation pour la défense des retraites.

REAGISSEZ - Vous êtes-vous organisé pour ne pas être pénalisé par la grève ?