Grève du contrôle aérien : le point sur le trafic

  • A
  • A
Grève du contrôle aérien : le point sur le trafic
@ MAXPPP
Partagez sur :

DANS LES AIRS - La grève a entraîné des retards dans le sud de la France, mais peu d'annulations à chaud.

Les perturbations demeurent limitées dans le ciel. La grève lancée mardi par un syndicat minoritaire de contrôleurs aériens a entraîné des retards pour les avions survolant le sud de la France mais peu d'annulations à chaud, les compagnies ayant supprimé des vols en amont, ce qu'elles sont encore invitées à faire mercredi. Cette grève a été lancée à l'appel de l'Unsa-ICNA, le troisième syndicat des aiguilleurs du ciel (22,4% des voix aux élections professionnelles), qui entend protester contre les moyens trop faibles accordés, selon lui, à la navigation aérienne pour 2015-2019 dans "le plan de performance" que la France doit présenter d'ici au 30 juin à Bruxelles.

Des retards de 45 minutes. Selon la direction générale de l'aviation civile (DGAC), le trafic était mardi "conforme aux prévisions", avec toutefois des retards de 45 minutes pour les vols vers le sud ou partant du sud de la France. L'Aviation civile avait demandé lundi aux compagnies aériennes de supprimer 20% de leurs vols aux aéroports de Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux, ainsi que les vols au départ de Paris à destination du sud de la France, de l'Espagne, du Portugal, Maroc, Tunisie et Algérie. La consigne a été maintenue pour mercredi.

Le Sud-Est particulièrement concerné. C'est la portion Sud-Est de l'espace aérien français qui est la plus concernée. A l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry, 70 vols sur 351 (prévus au départ et à l'arrivée) ont été annulés. A Toulouse, l'aéroport prévoyait d'en supprimer 61 sur 273, et 7 vols ont aussi été annulés au départ et autant à l'arrivée sur 55 prévus à Montpellier. A Bordeaux et Marseille, comme à Roissy et Orly, environ 20% des vols ont également été annulés.

Annulations chez Ryanair et Easyjet. Le mouvement touchait aussi les compagnies européennes volant depuis ou vers la France ou survolant simplement le pays. Ryanair a procédé à 70 annulations de vols à chaud en plus des 26 qui avaient été annoncés dès lundi, donc 96 au total pour mardi (sur un total de 1.600 vols prévus). Les vols de la compagnie low cost connaissent des retards allant jusqu'à 4 heures. Easyjet a aussi annulé 28 vols depuis ou partant des six aéroports français touchés par la grève, tandis que British Airways a annulé huit vols de l'aéroport d'Heathrow et fait état de retards.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

L'ANNONCE - Le principal syndicat de contrôleurs aériens lève son préavis de grève

EN COLÈRE - Contrôleurs aériens : appel à la grève du 24 au 29 juin