Grève annoncée des taxis parisiens

  • A
  • A
Grève annoncée des taxis parisiens
Partagez sur :

Les chauffeurs de taxi promettent une opération escargot au départ de Roissy et Orly le 25 février.

Le lobby des taxis se montre très réactif. Les taxis parisiens vont mener une opération escargot jeudi 25 février au départ des aéroports de Roissy et Orly. Le Syndicat de Défense des Conducteurs du Taxi parisien (SDCTP) entend protester contre un amendement de députés UMP sur la réglementation des taxis dans les aéroports franciliens.

"Notre syndicat organise le blocage des routes allant de Roissy à Orly le jeudi 25 février", a déclaré le secrétaire général du SDCTP , Djillali Ouanfouf, qui précise : "Nous allons organiser une descente vers Paris et l'Assemblée nationale au départ de ces deux aéroports entre 9h et 10h".

Aéroports : le monopole des taxis menacé

Des députés UMP, soutenus par le PS, ont adopté mercredi en commission un amendement abolissant le monopole des taxis parisiens dans les aéroports franciliens. Le gouvernement a manifesté son opposition à ce projet.

"Si cet amendement passe, c’est 17.000 taxis qui meurent demain", a déclaré Christian Delomel, président de la chambre syndicale des artisans du taxi parisien, à Europe1.fr. "La majorité des chauffeurs sont endettés. Si on ouvre à la concurrence, ceux qui perdront leur emploi ne toucheront rien", souligne-t-il.

Les chauffeurs de taxis doivent en effet débourser près de 180.000 euros pour obtenir la licence qui leur donne le droit d’exercer leur profession. "Je ne vois pas en quoi il y a un problème d’accès aux aéroports, souligne Christian Delomel, le problème ce n’est pas le nombre de taxis mais les problèmes de circulation", ajoute-t-il. Les chauffeurs de taxis avaient manifesté en décembre dernier pour dénoncer le développement des taxis-motos.