Grève à la SNCF : les prévisions trafic

  • A
  • A
Grève à la SNCF : les prévisions trafic
Les syndicats ont appelé à la grève de mercredi 19 heures à vendredi 8 heures.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les syndicats ont appelé à la grève de mercredi soir 19 heures à vendredi 8 heures.

L'INFO - La situation s'annonce compliquée sur les rails. Les syndicats représentatifs CGT, Unsa, Sud-Rail et CFDT ont appelé à faire grève de mercredi 19 heures à vendredi 8 heures. La SNCF a indiqué s'attendre à la circulation de 4 trains sur 10 en moyenne sur les lignes TGV et TER suite à un appel à la grève des syndicats de cheminots, hostiles au projet de réforme ferroviaire du gouvernement.

Dans deux régions, les cheminots ont commencé à débrayer mercredi dans la journée, entraînant de légères perturbations sur des lignes TER : 2 sur 3 en Nord-Pas-de-Calais et 3 sur 4 en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

>> Les prévisions pour jeudi :

TGV. Les TGV sud-est et province-province seront les lignes à grande vitesse les plus affectées avec 1 train sur 3 en moyenne, a indiqué la SNCF dans un communiqué. Pour le TGV nord, la prévision est de 4 trains sur 10 et de respectivement 1 train sur 2 et 2 trains sur 3 pour les lignes Atlantique et est.

Intercités. Sur les "Intercités", la prévision est de 3 trains sur 10.

TER. Au niveau régional, la SNCF prévoit "plus de 4 services TER sur 10".

RER. En Ile-de-France, le trafic sera également très perturbé sur les lignes B et D du RER avec 1 train sur 3 et les interconnexions nord-sud ne seront pas assurées Gare du Nord et Gare de Lyon.  Un RER C et E sur 2 devrait rouler en moyenne et sur le RER A, le service sera "proche de la normale".

Eurostar & co. A l'international, le trafic sera en revanche normal sur les lignes Eurostar (Londres), Thalys (Bruxelles, Amsterdam) et Alléo (Allemagne). Des perturbations sont cependant annoncées en direction de la Suisse (1 sur 2) et de l'Italie (1 sur 3).

Informations et gilets rouges

La SNCF souligne avoir prévu "un plan massif d'information", notamment via son site internet et un affichage en gare. En outre, un million de mails doivent être envoyés aux clients abonnés et 500.000 tracts distribués pour faire état du trafic. Des "gilets rouges" doivent également être mobilisés en nombre pour "aller au contact des clients" dans les gares.

La SNCF fait également un suivi en direct de l'état du trafic via Twitter.