Grand froid : la vigilance reste de mise

  • A
  • A
Grand froid : la vigilance reste de mise
"EDF sera au rendez-vous des besoins électriques de la France, même en cas de pointe", a affirmé son PDG Henri Proglio.@ MAXPPP
Partagez sur :

Routes, aéroports, transports scolaires, Europe1.fr fait le point sur la journée de lundi.

Si l'épisode du froid et de la neige s'est légèrement atténué, des perturbations devraient toucher la France jusqu'en milieu de semaine. Lundi, la France pourrait voir encore arriver de la neige et du verglas de l'extrême nord aux régions de l'ouest. A l'Est, la vigilance "Grand Froid" reste en vigueur. 39 départements sont toujours placés en vigilance orange, selon Météo France. Le Var et les Alpes-Maritimes sont même en "alerte rouge" concernant la consommation d'électricité, selon Réseau de transport d'électricité.

>> Voir la carte de Météo France

Dans les départements en alerte orange, les températures sont restées négatives dans l'après-midi de lundi, dépassant rarement les -2 degrés et descendant jusqu'à -7 degrés en plaines. La nuit de lundi à mardi sera encore glaciale dans les départements des régions Alsace, Auvergne, Bourgogne, Champagne-Ardenne, France-Comté, Limousin, Lorraine, Rhône-Alpes et les départements de l'Aisne, des Hautes-Alpes, de l'Aveyron, de la Lozère, du Nord et du Tarn. Et mardi, le mercure ne s'élèvera pas beaucoup, d'autant plus que le vent de nord-est viendra renforcer la sensation de froid.

Europe1.fr fait également le point sur les perturbations dans les transports lundi. Quelques mouvements de grèves sont également à signaler.

Transports scolaires. Lundi, les transports scolaires sont suspendus dans la majorité des départements de Poitou-Charentes, du Limousin et de l'Aquitaine à causes des risques de verglas consécutifs aux chutes de neige dimanche. Idem dans le département des Yvelines.  Néanmoins, les établissements scolaires resteront ouverts et accueilleront les enfants. Sont concernés : la Gironde, le Lot-et-Garonne, la Dordogne pour l'Aquitaine, la Charente, la Charente-Maritime, la Vienne et les Deux-Sèvres, la Haute-Vienne, la Corrèze. Dans la région Midi-Pyrénées, sept départements ont également suspendu le ramassage scolaire, lundi. Seul l'Aveyron assurera les transports scolaires.

Routes. Le trafic est légèrement perturbé en Île-de-France, selon Bison Futé. Ailleurs, la circulation est perturbée dans le Sud-Est, sur la N87 à Echirolles et sur la A46 à Saint-Priest.

>> Retrouvez les prévisions de Bison Futé

Une grève dans les aéroports

Aéroports. Le syndicat national de pilotes de ligne (SNPL) appelle à la grève à partir de lundi et jusqu'au 9 février. Le Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL) affirme que le taux d'annulation d'Air France pour la journée de lundi a été de l'ordre de 50%, en comptant les annulations prévues et les annulations "à chaud". Air France reconnaît de son côté une annulation "à chaud" de 20% de ses vols, mais n'a pas précisé combien d'annulations avaient été effectuées en amont.

La compagnie Easyjet est également touchée par le mouvement, avec cinq départs annulés lundi à l'aéroport de Roissy. La compagnie "recommande vivement à l'ensemble de ses passagers de vérifier le statut de leur vol sur son site avant de se rendre à l'aéroport" et communiquera aussi avec eux par SMS.

A l'aéroport d'Heathrow à Londres, le trafic a été assuré de façon quasi-normale après de fortes perturbations dimanche en raison de la neige.

Air : le seuil d'alerte dépassé lundi

Trains. Pour s'adapter au grand froid, la SNCF a décidé d'alléger un peu le trafic sur certaines lignes TGV et Intercités. Un TGV reliant Belfort-Montbéliard à Paris a notamment subi lundi un retard de plus de deux heures, en raison notamment de freins gelés ayant dû être changés au départ.

Rien à voir avec le froid mais la SNCF indique également que dans la région Languedoc-Roussillon, le trafic de ses trains régionaux (TER) sera perturbé lundi, en raison d'un mouvement social. Le trafic des TGV et des Intercités sera, quant à lui, normal.

>> Les prévisions de trafic de la SNCF

Air - Le seuil d'alerte aux particules fines devrait être dépassé lundi en Ile-de-France en raison du temps froid et sec et de l'absence de vent, selon un communiqué diffusé dimanche par Airparif. La préfecture de police de Paris a "recommandé" en conséquence aux Franciliens de baisser leur chauffage à 18 degrés, de réduire la vitesse sur route, de différer leurs déplacements ou d'utiliser les transports en commun. Pour les automobilistes, la recommandation est de limiter la vitesse à 60 km/h sur le périphérique parisien, à 110 km/h sur les portions d'autoroutes normalement limitées à 130 km/h, à 90 km/h pour les portions à 110 et à 70 km/h pour les axes normalement limités à 90 km/h.