Gens du voyage : compromis à Bordeaux

  • A
  • A
Gens du voyage : compromis à Bordeaux
@ EUROPE 1/Stéphane Place
Partagez sur :

Les gens du voyage ont accepté la solution d'accueil transitoire proposée par la mairie.

Une ultime réunion jeudi matin à la mairie a permis de dégager une solution pour les gens du voyage à Bordeaux. Ils ont accepté l'accueil transitoire proposé par la mairie. En vertu de cet accord, ils pourront rester à proximité des axes qu'ils occupent depuis dimanche soir et s'installer sur des parties enherbées.

En début d’après-midi les quelque 250 caravanes et véhicules commençaient à prendre possession de ces espaces, près du Parc des expositions.

"C'est un compromis satisfaisant, pour nous comme pour la mairie. Ils doivent faire un effort, nous on fait un effort", a déclaré Jean Avrillas, porte-parole de cette communauté d'environ 140 familles de gens du voyage.

Débouté mercredi

Les gens du voyage avaient jugé les aires d'accueil proposées jusque là par la mairie de Paris inadaptées et insalubres. Le tribunal administratif qu'ils avaient saisi pour obtenir une aire d'accueil "décente" les avait déboutés mercredi soir, estimant que les deux aires proposées par la mairie étaient conformes à la loi et à leurs besoins.

Barrage dimanche

Les gens du voyage avaient érigé dimanche un barrage filtrant dans les deux sens sur le pont d'Aquitaine situé sur la rocade bordelaise après avoir été refoulés du terrain où ils comptaient s'installer durant une quinzaine de jours.