Gaz: un tarif social pour les bas revenus

  • A
  • A
Gaz: un tarif social pour les bas revenus
Le tarif social du gaz est réservé aux personnes gagnant moins de 7.600 euros par an, pour une personne seule.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le tarif social du gaz sera revalorisé de 10% pour compenser la hausse des prix de 4,4% au 1er janvier.

Ils sont environ 300.000 foyers à en bénéficier. Le tarif social du gaz, qui a été instauré en 2008 pour réduire les factures des plus démunis, va être revalorisé de 10%, a annoncé mardi le ministre de l’Energie Eric Besson. Cette mesure est destinée à atténuer la hausse des prix du gaz de 4,4%, qui entrera en vigueur le 1er janvier. Le gouvernement a affirmé que la réduction passerait ainsi au maximum, pour un foyer de quatre personnes se chauffant au gaz, de 142 à 156 euros par an.

Baptisé "tarif spécial de solidarité" du gaz, il est réservé aux clients dont les ressources ne dépassent pas 7.600 euros par an pour u personne seule. Il s’agit exactement du même plafond que celui nécessaire pour obtenir la Couverture maladie universelle (CMU) complémentaire.

D'autres avantages

Outre la ristourne, ce tarif offre d’autres avantages : gratuité de la mise en service et de l’enregistrement du contrat et abattement de 80% sur le coût de déplacement d’un technicien devant se déplacer après une coupure résultant d’un défaut de règlement.

Mais la proposition de GDF Suez d’étendre ce tarif à de nouveaux ménages est restée lettre morte. Ils sont pourtant environ 1,5 million d’abonnés à être considérés en "précarité énergétique", c’est-à-dire qu’ils ont du mal à payer leurs factures. Ce nombre d’abonnés correspond à environ 5 millions de personnes.