Gaz de schiste : Placé tacle Montebourg

  • A
  • A
Gaz de schiste : Placé tacle Montebourg
@ REUTERS
Partagez sur :

Pour le sénateur EELV, le ministre fait "fausse route" en rouvrant ce dossier.

Le sénateur EELV, Jean-Vincent Placé, a estimé jeudi sur Europe 1 que le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, faisait "totalement fausse route" en annonçant qu'il voulait rouvrir le dossier du gaz de schiste. "En termes stratégiques, industriels, environnementaux, c'est une lourde erreur", a-t-il jugé.

"Du point de vue économique, il ne s'agit pas d'aller faire la course avec la guerre énergétique avec le pétrole ou le gaz. Au lieu de courir après les dernière ressources, il faudrait plutôt préparer l'après pétrole", a déclaré le président du groupe écologiste au Sénat. "On le sait, [Arnaud Montebourg] lui-même le disait sur son blog, les gaz de schiste ont un coût environnemental catastrophique et des coûts de transport énormes", a-t-il ajouté. "Montebourg ne prépare pas notre pays aux enjeux industriels mondiaux. Ce n'est pas en faisant le tour des industries françaises qui seront bientôt celles du passé que nous préparerons l'avenir", a jugé le sénateur écologiste.

Pour Jean-Vincent Placé, "il y aura des arbitrages à faire". "Il me semblait qu'ils avaient été faits car nous avons signé avec les socialistes une proposition commune de loi au Sénat, mais s'il faut faire le débat, on le fera et on convaincra", a-t-il assuré.