Gare aux arnaques aux étrennes

  • A
  • A
Gare aux arnaques aux étrennes
La vigilance doit donc rester de mise pour éviter les pseudo éboueurs, pompiers ou facteurs.@ MaxPPP
Partagez sur :

Dans certaines villes, des imposteurs s'inventent une profession pour vendre des calendriers.

Attention escroquerie. Si vous habitez dans les villes de Paris, Lyon, Marseille ou Nice et qu'un éboueur en tenue municipale se présente à votre domicile pour proposer un calendrier en échange de quelques euros, vous avez affaire à un imposteur. Car, dans ces villes, les vrais éboueurs savent qu'ils n'ont pas le droit de solliciter les gens de cette manière.

Très peu de plaintes de victimes

Reste que chaque année, de nombreux escrocs parviennent à leurs fins. Mais, comme les larcins dépassent rarement la somme de 20 euros, très peu de victimes portent plainte. Il est donc assez difficile de mesurer l'ampleur de ce type d'arnaque.

En revanche, dans d'autres villes comme Bordeaux ou Toulouse, la collecte d'étrennes par les éboueurs est autorisée. La démarche est cependant très encadrée : elle se déroule à des dates précises et seuls quelques agents sont habilités à venir sonner chez les habitants.

Un réflexe : demander la carte professionnelle

La vigilance doit donc rester de mise pour éviter les pseudo éboueurs, pompiers ou facteurs. Dans tous les cas, le meilleur réflexe est généralement de demander la carte professionnelle de la personne. Cela suffit souvent à éviter une escroquerie.