Gare au moustique-tigre

  • A
  • A
Gare au moustique-tigre
Le "moustique tigre" va faire l'objet d'une surveillance renforcée de la part des agences régionales de santé (ARS) de la façade Atlantique et limitrophes.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les autorités vont surveiller la façade Atlantique pour limiter la prolifération de cet insecte.

Les autorités sanitaires sont en alerte. Le moustique-tigre, vecteur de nombreuses maladies infectieuses, va faire l'objet d'une surveillance renforcée de la part des Agences régionales de santé (ARS) de la façade Atlantique et limitrophes. Car cet insecte s’y implante progressivement après avoir déjà colonisé le sud-est de la France.

Etablir un réseau de pièges

La surveillance du moustique-tigre, réalisée sur un territoire de 6 régions, 14 départements et 49 communes en 2011, va être renforcée cette. Un réseau de pièges sera ainsi mis en place afin de détecter ce moustique sur les sites à risque d'importation tels que les aires d'autoroutes, les plates-formes de fret, les ports, les aéroports, les Marchés d'Intérêt National ou les sites de pneus, qui peuvent constituer des nids appréciés par les moustiques.

La mission de surveillance, confiée à l'Établissement public interdépartemental pour la démoustication du littoral Atlantique, repose sur un objectif clair : éviter la prolifération du moustique-tigre.

Un moustique arrivé en France dans les années 70

De son nom scientifique Aedes albopictus, le moustique-tigre, véhicule des maladies infectieuses telles que le chikungunya et la dengue mais aussi la fièvre jaune ou encore le virus West Nile. Arrivé en Europe à la fin des années 1970 par le biais de marchandises, il est désormais implanté dans 17 pays européens, dont la France.

Le réchauffement climatique pourrait être un facteur de son expansion vers les zones tempérées et plus en altitude, estiment les agences sanitaires. Depuis quelques décennies, il est en forte recrudescence dans le monde, en zone non-tropicale.

Pour sensibiliser la population, les autorités invitent le public à consulter leurs sites internet pour savoir "Comment éviter la prolifération des moustiques" ainsi que la procédure à suivre "si vous pensez avoir capturé un moustique tigre".