Gandrange : la stèle anti-Sarkozy volée

  • A
  • A
Partagez sur :

La stèle installée par la CFDT devant l'usine ArcelorMittal de Gandrange, en Moselle, pour rappeler les promesses sans suite faites par Nicolas Sarkozy pour le maintien de l'activité sur le site, a été arrachée et volée par des inconnus, a-t-on appris mercredi auprès du syndicat.    Le vol a été découvert mardi.
Cette plaque de granit d'environ 1,20 m par un mètre avait été inaugurée le 4 février 2009, un an après le passage du président de la République dans l'usine où la fermeture annoncée de deux installations, l'aciérie et le train à billettes, devait faire disparaître la moitié des 1.100 emplois.    "Ici reposent les promesses de N. Sarkozy", avait fait inscrire le syndicat sur la plaque qui rappelait encore cette phrase du président : "Avec ou sans Mittal, l'Etat investira dans Gandrange".