Froid : maintien de la vigilance orange

  • A
  • A
Froid : maintien de la vigilance orange
@ MAXPPP
Partagez sur :

53 départements sont toujours concernés. Europe1.fr fait le point.

Météo France ne prévoit pas d'amélioration immédiate et le grand froid devrait perdurer jusqu'à ce week-end, selon les estimations. 53 départements sont toujours en vigilance orange.

Les départements concernés sont ceux des régions Alsace, Auvergne, Bourgogne, Centre, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Limousin, Lorraine, Rhône-Alpes et les départements de l'Ariège, l'Aude, l'Aveyron, la Charente, la Dordogne, la Haute-Garonne, le Gers, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Lozère, les Deux-Sèvres, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et la Vienne. L'Aisne et le Nord ne sont plus concernés. 

>> Retrouvez les prévisions de Météo France en cliquant ici

Aucun dégel attendu mercredi

Par ailleurs, 33 autres départements sont toujours en vigilance jaune grand froid. Les températures relevées mercredi matin sont comprises entre -8°C et -12°C en plaine, et jusqu'à -20°C en altitude, notamment sur le Massif Central.

Selon les experts météo, aucun dégel n'est attendu dans la journée. Météo France s'attend à des températures qui ne passeront pas en positif, stagnant entre -2°C à -5°C. La sensation de froid sera accentuée par le vent. Et le mercure devrait à nouveau flirter avec les -10 degrés dans la nuit de jeudi à vendredi, dans un grand quart nord-est du pays.

Un redoux espéré ce week-end

Jeudi, en dépit de ces conditions hivernales et après une nuit encore glaciale, le temps sera dans l'ensemble plus ensoleillé. Au mieux, Météo France prévoit la fin du phénomène actuel jeudi, à 21 heures. Mais Météo-Consult est plus réservé. Le bureau d'étude estime que la vague de froid persistera jusqu'à la fin de semaine dans l'Est du pays. Cela est dû notamment au renforcement attendu jeudi du vent de nord-est, avec un ressenti particulièrement glacial, compris entre -15°C et -25°C. Un "très lent redoux" est possible ce week-end, mais il reste à confirmer, annonce le site internet.

Un quartier de Toulouse toujours sans électricité

A Toulouse, onze mille habitants du quartier populaire du Mirail sont toujours privés de chauffage mercredi. Mais la fuite du réseau urbain, qui les a privés de chauffage lundi soir, a été réparée dans la nuit et le retour à la normale devrait intervenir progressivement dans la journée.

Fluidité relative sur les routes

Malgré la neige tombée cette nuit, la circulation reste possible en région parisienne. Plusieurs difficultés ont commencé à apparaître vers 7 heures sur l'A6, l'A13, l'A4 et l'A15. En province, la circulation est fluide.

Plusieurs interdictions de transports scolaires restent en vigueur, mercredi. Aucune dérogation ne sera accordée dans les départements de l'Orne, d'Eure-et-Loir, du Lot-et-Garonne, du Gers, du Lot, de la Charente-Maritime et de la Vienne.

En revanche, les cas seront traités au cas par cas dans les départements suivants : Ille-et-Vilaine, Manche, Maine-et-Loire, Vendée, Loire-Atlantique et Sarthe.

>> Retrouvez les prévisions de Bison Futé en cliquant ici

Si le pic de consommation électrique semble avoir été atteint mardi soir, à plus de 100.000 mégawatts, les autorités ont maintenu leur appel à réduire l'utilisation de l'électricité dans certaines régions, comme la Bretagne, le Var et les Alpes-Maritimes. Le pic pourrait d'ailleurs atteindre un nouveau record mercredi soir : RTE, la filiale d'EDF qui gère le réseau de lignes à haute tension hexagonal, prévoit en effet une consommation électrique de 102.700 mégawatts à 19 heures, au moment où les Français rentrent du travail et allument de concert radiateurs électriques et autres appareils électroménagers et électroniques.

Et aussi...

Des TER affectés en Alsace. La circulation de certains trains TER en Alsace était perturbée mercredi matin, les locomotives diesel étant tombées en panne à cause du gel du gasoil.

Les zoos de Moselle scrutés de près. Un soin particulier est apporté aux animaux des deux grands zoos de Moselle, à Amnéville et Sainte-Croix.

Les canaux gelés à Paris, le brise-glace entre en action. Le seul et unique brise-glace de la Ville de Paris est entré en action depuis mardi sur les canaux parisiens, pour permettre la poursuite de la navigation mais aussi dissuader les personnes qui seraient tenter de marcher sur les surfaces gelées.

Gazole gelé en Alsace. La circulation de certains trains TER en Alsace était perturbée mercredi matin, les locomotives diesel étant tombées en panne à cause du gel du gazole.

Un remorqueur transformé en brise-glace. En Alsace, un remorqueur a été transformé en brise-glace pour dégager en permanence les accès au port autonome de Strasbourg, et permettre ainsi une activité quasi-normale. "Il suffit qu'un bateau stationne un ou deux jours pour que la glace se forme autour de lui et il a besoin d'aide pour sortir", a indiqué Stéphane Rick, responsable du matériel flottant au PAS.

Chasse suspendue en Haute-Savoie. Un arrêté préfectoral a suspendu la chasse aux oiseaux de passage en Haute-Savoie "en raison des conditions climatiques" qui entraînent "des difficultés de survie".

Chauffages d'appoint chez PSA. "A Sochaux, dans le Doubs, des chauffages d'appoint ont été installés pour les équipes de nuit dans des ateliers de l'usine PSA où la température était descendue jusqu'à 10 degrés la nuit dernière.

Un match de rugby reporté. Le match Agen-Castres, prévu samedi dans le cadre de la 17ème journée du Top 14 de rugby, a été reporté au week-end des 24 et 25 février pour cause de terrain gelé, a indiqué mercredi la Ligue nationale de rugby (LNR). "