Fraude au bac : les parents écrivent au ministre

  • A
  • A
Fraude au bac : les parents écrivent au ministre
@ CAPTURE D'ECRAN ALTAÏDE - BLOG DE JACQUES FROISSANT
Partagez sur :

Ils sont nombreux à déplorer la décision de Luc Chatel de ne pas comptabiliser un exercice.

Ils espèrent que leurs enfants auront leur baccalauréat. Et c’est pourquoi certains parents des élèves de terminale S se mobilisent après la décision du ministre de l’Education nationale.de supprimer un exercice sur les quatre de l’épreuve de mathématiques en raison d’une fraude "avérée". Ils estiment que le choix de Luc Chatel n’est pas la bonne.

Un choix "arbitraire et inadapté"

C’est le cas notamment de Jacques, interrogé par Europe 1. Alors que son fils passe le Bac S cette année, il a décidé d’écrire une lettre ouverte au ministre. Selon lui, ce choix est "complètement arbitraire et inadapté". "Tous les élèves qui ont réussi en toute bonne foi cet exercice, quitte à manquer de temps sur l’un des trois autres, sont lésés", juge-t-il.

Dans ce courrier, long de deux pages, Jacques estime qu’il "aurait pourtant été simple de demander à jeuxvideo.com combien de fois la page où l'info est sortie a été consultée lundi soir avant l'épreuve : très vraisemblablement un chiffre dérisoire au regard des 160.166 candidats".

"Là on a préféré léser l'ensemble des candidats et par conséquence les déstabiliser sur deux autres épreuves majeures", écrit le père de Pierre-Antoine. L’élève de terminale se dit stressé depuis l’annonce du ministre même s’il pense avoir plutôt réussi l’épreuve de mathématiques. "Il y a une seule chose qui reste dans la tête, c’est cette injustice. Pour laquelle on a rien fait", a-t-il raconté à Europe 1. Le souci, c’est que quatre points en moins peuvent lui faire rater la mention qu’il vise et donc l’empêcher d’entrer dans la prépa qu’il envisage.

Une injustice que note Jacques qui conclut en s’interrogeant : "au fait combien d'autres ont triché avec leur téléphone portable connecté au net, leur calculatrice trafiquée... ?".