Fraude à grande échelle dans les officines

  • A
  • A
Fraude à grande échelle dans les officines
@ MAXPPP
Partagez sur :

Grâce à un logiciel, des pharmacies auraient dissimulé une partie de leurs recettes au Fisc.

Le préjudice pourrait atteindre 400 millions d’euros. La justice vient peut être de mettre la main sur une fraude généralisée dans quelque 4.000 pharmacies françaises. Une information révélée vendredi par le Midi Libre.

A l’origine de l’affaire : des soupçons de fraude sur des ordonnances dans une pharmacie de Rémoulins, dans le Gard. Après un signalement de la Sécurité sociale, les gendarmes découvrent l’existence d’un logiciel “permissif” qui permet d’effacer une partie des recettes des officines et de les dissimuler au Fisc. Une fraude estimée à 5.000 euros par mois, selon un enquêteur cité par Midi Libre. Des dissimulations essentiellement réalisées sur les ventes de produits de parapharmacie.

L’activation du code permettrait d’effacer certaines opérations

L’affaire aurait pu en rester là. Mais, après plusieurs mois de recherches, les gendarmes découvrent que le fameux logiciel est utilisé par près de 4.000 pharmacies qui "auraient demandé l'accès à cette formule particulière", selon le procureur de Nîmes, Robert Gelli.

Deux sociétés en France, dont une basée à Niort, fabriqueraient ce type de logiciels destiné officiellement à assurer la gestion des comptes des officines. Une plainte pour fraude pourrait être déposée prochainement contre l’une d’entre elles.

Dans le détail, les enquêteurs ont découvert que toute la comptabilité était automatiquement faussée par le logiciel grâce à l'utilisation d'un code informatique. L’activation du code permettrait d’effacer certaines opérations de comptabilité préalablement enregistrées.