Fouille générale à la prison de Sequedin

  • A
  • A
Fouille générale à la prison de Sequedin
@ Max PPP
Partagez sur :

Au moins 200 personnes ont été mobilisées dans l'établissement de l'évadé Redoine Faïd.

Une fouille générale a débuté jeudi matin à la prison de Sequedin dans le Nord, cinq jours après l'évasion de Redoine Faïd, a-t-on appris de source syndicale. "La fouille générale a commencé", a déclaré Etienne Dobremetz, délégué syndical Ufap-Unsa justice à la prison de Sequedin.

>>> A lire : Ces spectaculaires évasions à l'explosif

Au moins 200 personnes de l'administration pénitentiaire, parmi lesquelles de nombreux surveillants, mais aussi des Eris (équipes régionales d'intervention et de sécurité), ont été mobilisées pour cette fouille générale, condition préalable à la réouverture des parloirs de la prison de Sequedin, selon Etienne Dobremetz. La fouille, qui a débuté jeudi matin tôt, devrait durer "une bonne partie de la journée", a-t-il ajouté. Elle vise, selon lui, à "montrer qu'on réagit par rapport à ce qui s'est passé samedi et à rassurer les personnels".