Fonctionnaires : deux ministres se contredisent

  • A
  • A
Fonctionnaires : deux ministres se contredisent
@ Montage photos Maxppp
Partagez sur :

François Baroin a recadré Georges Tron sur le non-remplacement d'1 fonctionnaire sur 2.

Fausse joie pour les fonctionnaires. Dans un entretien à Libération jeudi, le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Georges Tron, avait estimé que 2012 signerait la fin du dégraissage des fonctionnaires. La politique de réduction des effectifs serait-elle suspendue après la présidentielle ?

Pas du tout, a prestement recadré son ministre de tutelle François Baroin, jeudi midi sur RMC et BFM TV. Il a assuré qu'il n'y avait "aucun changement de ligne" en ce qui concerne la règle de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.

Une divergence... de calendrier ?

Le ministre compte mener jusqu’à son terme la Révision générale des politiques publiques (RGPP), qui prévoit la suppression de 100.000 postes de fonctionnaires d'ici à 2013. "Pas question de geler la réduction des effectifs dans l'Education nationale", a-t-il même souligné.

Au micro d'Europe 1, jeudi en fin de journée, Georges Tron a lui aussi tenu à relativiser, ramenant la divergence à une question de calendrier : "2011, 2012, 2013 n’est pas une question de fond". Avant de récidiver : "on est arrivé à un moment où je crois que les objectifs sont atteints, c'est-à-dire qu’on a vraiment réussi à diminuer substantiellement le nombre d’emplois pour financer les réformes".