FNSEA : "les interprofessions ouverts aux syndicats minoritaires" (E1)

  • A
  • A
FNSEA : "les interprofessions ouverts aux syndicats minoritaires" (E1)
Le président de la FNSEA a annoncé une grande nouveauté concernant le système agricole français.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le président de la FNSEA a annoncé une grande nouveauté concernant le système agricole français.

Le président de la FNSEA, le syndicat majoritaire de la profession a annoncé vendredi une grande nouveauté concernant le système agricole français, souvent accusé d'être contrôlé par une seule organisation syndicale.

Inchangé depuis 1950, l'organisation du système agricole français, unique en son genre en Europe, va être sérieusement bousculé. "J'ai fait une proposition qui a été acceptée hier par le conseil d'administration de la FNSEA qui est de permettre l'ouverture des interprofessions aux syndicats minoritaires", a déclaré Xavier Beulin, le président de la FNSEA, vendredi sur Europe1.

"Les conditions restent à définir"

Une interprofession est une association qui regroupe producteurs, industriels et distributeurs pour chaque filière et a pour objet de la promouvoir. Ainsi il en existe une pour le lait, la viande ou encore les cérébrales.  Mis en place dans les années 50, les producteurs étaient représentés par la FNSEA, syndicat majoritaire qui représentait toutes les filières. Jusqu'à présent, la FNSEA était donc le seul interlocuteur lorsque des négociations se déroulaient, par exemple sur les prix, entre l'Etat et les distributeurs.

Cependant, depuis plusieurs années, les syndicats minoritaires, comme la Confédération paysanne, demandaient à être représentés au sein de ces interprofessions. Ce sera chose faite a donc annoncé, Xavier Beulin, tout en précisant que "les conditions restent à définir".  Selon lui, "il n'y a pas de raisons que nous ne puissions pas travailler ensemble si nous respectons des règles de proportionnalité de ce que nous représentons les uns les autres".