Fin des poursuites contre Banier

  • A
  • A
Fin des poursuites contre Banier
La procédure, pour abus de faiblesse envers Liliane Bettencourt, visant François-Marie Banier est définitivement éteinte.@ MAX PPP
Partagez sur :

Dans l'affaire Bettencourt, le tribunal correctionnel a pris acte du retrait d'une plainte.

Une nouvelle page se tourne dans le feuilleton judiciaire "Bettencourt". La 5e chambre du tribunal correctionnel de Bordeaux a constaté mercredi la fin des poursuites contre François-Marie Banier, soupçonné d'abus de faiblesse sur l'héritière de L'Oréal, Liliane Bettencourt.

Désistement de la partie civile

Cette décision résulte du retrait de la plainte de Françoise Meyers, fille de Liliane Bettencourt, à l'origine de l'affaire en 2007. Le tribunal ne pouvait plus décider de poursuivre de lui-même, étant donné que le parquet a renoncé aussi à soutenir l'accusation.

"Le tribunal constate le désistement de la partie civile", a dit le président après une courte audience. Par ailleurs, le tribunal a accepté de rendre à Liliane Bettencourt des documents qui avaient été saisis à son domicile, dans le cadre de cette procédure.

600 millions d'euros en jeu

Un accord signé en décembre dernier entre Liliane Bettencourt, sa fille et François-Marie Banier a amené ce dernier à renoncer à toucher environ 600 millions d'euros d'assurances-vie. Il a conservé environ 400 millions d'euros donnés par la milliardaire, notamment sous la forme d'un ensemble immobilier à Paris.

L'héritière et sa fille ont repris les hostilités depuis cet accord, Françoise Meyers soupçonnant à nouveau l'entourage de sa mère, notamment son avocat Pascal Wilhelm, d'abuser de sa faiblesse.