Fin de l'audition de Tristane Banon

  • A
  • A
Fin de l'audition de Tristane Banon
@ MAXPPP
Partagez sur :

La jeune femme qui accuse DSK de tentative de viol a été entendue par la police lundi midi à Paris.

Tristane Banon s'est rendue lundi midi à la convocation de la police judiciaire. Les enquêteurs ont interrogé la jeune femme qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'avoir tenté de la violer en 2003 dans un appartement parisien.

Pour le moment, rien n'a filtré de l'audition. Cet entretien s'est passé "de manière respectueuse", s'est-on limité à déclarer dans l'entourage de la jeune femme.

Une enquête préliminaire a été ouverte la semaine dernière après que la romancière a porté plainte contre l'ex-patron du FMI. A l'issue de cette enquête, le parquet de Paris pourra décider de classer l'affaire ou d'ouvrir une information judiciaire, laissant le soin à un juge d'instruction de mener d'autres investigations.

Première étape de l'enquête

L'audition de Tristane Banon constitue la première étape de ce type d'enquête. Les policiers ont cherché à évaluer le témoignage de la jeune femme, vérifier dans les moindres détails ce qui s'est passé ce jour-là, notamment l'exactitude des lieux décrits dans la plainte.

Dès l'annonce de la plainte de Tristane Banon, Dominique Strauss-Kahn a fait savoir qu'il entendait porter plainte pour dénonciation calomnieuse. Ses avocats parisiens ont souligné que l'ancien ministre "a toujours affirmé que les faits évoqués par Mme Banon depuis 2007 étaient imaginaires".

Selon l'avocat de Tristane Banon, Me Koubbi, la plainte repose sur des éléments matériels et ne se résumera pas à un "parole contre parole". "De nombreuses personnes se tiennent à la disposition de la justice pour témoigner", a ajouté l'avocat.