Film anti-islam : une manifestation 2.0

  • A
  • A
Film anti-islam : une manifestation 2.0
La plupart des personnes interrogées par la police indiquent avoir été mises au courant de la manifestation via Internet.@ REUTERS
Partagez sur :

La manifestation non autorisée de samedi à Paris serait partie du Web et des réseaux sociaux.

L’enquête sur la manifestation non autorisée de samedi à Paris devant l’ambassade américaine devra nécessairement se pencher sur Internet. Car il semble bien que ce soit sur la Toile qu’est née cette contestation visant à protester contre le film américain anti-islam "Innocence of muslims", qui a provoqué des réactions violentes dans le monde entier.

>> A lire aussi : Six morts dans le monde arabo-musulman

Des appels à manifester devant l'ambassade des Etats-Unis à Paris se sont en effet propagés dès vendredi, veille du rassemblement, sur le net et les réseaux sociaux soit la veille du rassemblement. Dimanche soir, le préfet de police de Paris a expliqué que samedi, "un appel à se réunir à 15 heures à proximité de l'ambassade des Etats-Unis a circulé sur certains réseaux sociaux". Mais dès la veille, "un appel similaire avait été lancé" même s'il n'avait été "suivi d'aucun rassemblement", a ajouté Bernard Boucault.

"RT RT ! Rassemblement le 15/09 à 15h"

Auprès d'hommes à la tenue habituelle des salafistes et de quelques femmes intégralement voilées, se pressaient surtout des jeunes hommes vêtus de manière classique. Nombre de manifestants ont expliqué à la presse avoir été prévenus par des SMS ou des tweets de ce rassemblement pour protester contre l’"Innocence of Muslims".     

>> A lire aussi : VIDEOS - Le film qui embrase le Proche-Orient

"Manifestation devant l'ambassade des USA samedi 15 septembre à 15h pour dénoncer le film sur notre prophète (sws) venez nombreux", relaie dès vendredi une jeune femme sur son compte twitter. "RT RT ! Rassemblement le 15/09 à 15h devant le consulat des E-U à Paris place de la Concorde (adresse: 18 avenue Gabriel)!", relaie le même jour, un twitto utilisant le hashtag #Teamuslim. Un jeune Parisien, annonce lui un "rassemblement uniquement pour les frères".

Un délit passible de six mois de prison

Sur le forum Ansar al Haqq, au milieu de messages à la tonalité parfois très dure, un internaute sous le pseudonyme d'Ansar al Din annonce toujours vendredi en début d'après-midi un rendez-vous "à 15h devant le métro Concorde", indiquant les lignes de métro pour y parvenir et prévenant que la manifestation commencera vers 15h30. "Attention: aucun drapeaux nationaliste (maroc, algérie, palestine ...) ne sera tolérer (sic). Nous ferons la prière de l'asr en commun près de l'ambassade", ajoute-t-il. Cette même prière que Manuel Valls a condamné dimanche. Au total, 152 personnes avaient été interpellées après des heurts avec la police.

manif

Le préfet Bernard Boucault a prévenu que "ceux qui ont appelé à cette manifestation non déclarée, donc illégale, devront en répondre devant la justice". Ce délit est passible de six mois de prison et 7.500 euros d'amende.