Fillettes enlevés : le couple écroué

  • A
  • A
Fillettes enlevés : le couple écroué
Partagez sur :

Le couple soupçonné d'avoir enlevé le mois dernier Charline et Julie à La Flèche a été mis en examen.

L'enquête progresse dans la Sarthe. Le couple de ravisseurs présumés des fillettes de la Flèche a été mis en examen dimanche pour "enlèvement et séquestration" de mineures, "administration de substances nuisibles" et "détention d'images pédopornographiques", et placé sous mandat de dépôt, a annoncé le procureur de la République du Mans, Joëlle Rieutort.

Des images pédopornographiques ont été découvertes en possession du couple. Pour autant, le parquet se refuse à faire l'amalgame entre les deux affaires. Il n'y a "pas du tout de lien fait entre ces images pédopornographiques et les deux petites filles de La Flèche", a précisé la magistrate. Elle a également ajouté que l'absorption par les fillettes, deux soeurs âgées de 10 et 12 ans, de ces substances - "des antidépresseurs et des tranquillisants" -  "n'avait pas eu d'effet durable" sur elles.

Le couple a contesté les faits

Le couple, interpellé vendredi matin en région parisienne, a contesté les faits en garde à vue, expliquant que "tout était dû aux liens que les fillettes avaient tissé" avec la petite Maelys, la fille du couple, selon le procureur. Le couple, une jeune femme de 24 ans originaire de La Flèche et son compagnon Eddy, qui habite Gennevilliers, a été placé sous mandat de dépôt.

Le samedi 17 septembre, vers 21 heures, Charline et Julie étaient parties se promener avec un couple de 25 à 30 ans, accompagné d'une petite fille, qui fréquentaient depuis peu l'aire de jeu de leur quartier au nord de La Flèche. Ne les voyant pas rentrer, la mère des deux fillettes avait donné l'alerte le dimanche à 1 heure.

Le plan "Alerte-enlèvement" avait été déclenché à 16 heures. Quelques heures plus tard les deux soeurs étaient retrouvées à quelques kilomètres de la Flèche par une automobiliste sensibilisée par les messages d'alerte.