"Fernando Torres, il l’a eu son bac ?"

  • A
  • A
"Fernando Torres, il l’a eu son bac ?"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Europe1.fr s’est glissé dans la peau d’un lycéen en pleine révision à la veille du baccalauréat.

À quelques heures du début des épreuves du baccalauréat, Europe1.fr a tenté le pari de découvrir ce qu’il se passe dans la tête d’un adolescent. Récit des dernières 24 heures avant les épreuves, à mi-chemin entre angoisse et insouciance.

8h15. Réveil difficile, J -1 avant les épreuves et j’ai beaucoup de mal à me motiver, après déjà des semaines de révisions. Mais c’est toujours mieux que de se faire réveiller par ma mère, qui va me rappeler que je n’en ai pas fait assez.

8h50. Une douche, un bol de céréales qui fait rugir et c’est parti. Enfin, je vais quand même me connecter quelques minutes à MSN Messenger. Pas de bol, mes potes sont soit encore au lit, soit pas connectés. Je n’ai plus le choix, au boulot. Pour commencer, une relecture des cours de philosophie : au réveil, il n’y a que ça de bon.

10h45. Vu que la philosophie, ça ne se travaille pas vraiment, je suis très vite passé aux mathématiques. Mais les intégrales et les probabilités commencent sérieusement à me saouler. Il est temps de faire une pause…

10h50. Après avoir adhéré au groupe "Aujourd'hui, j'ai commencé à réviser mon Bac. Non j'déconne" pour me défouler sur Facebook (les skyblogs, c’est pour les collégiens), je suis rassuré : le groupe "Pour le 50-50, l'avis du public et l'appel à un ami lors du BAC" a déjà 79.093 adeptes, tandis que 146.212 personnes ont envisagé de “glisser un petit billet dans la copie du Bac”. Lol ! Bon, assez déconné…

12h55. Il est temps d’aller manger. Un coup de micro-onde sur le plat de gratin laissé au frigo (merci maman) et coup de téléphone aux collègues : vivement que tout ça se termine.

13h30. Le mondial de football, la version ultime de L’île de la tentation. Déjà que je n’ai pu suivre qu’une petite partie de Roland-Garros... Par chance, le match du début d’après-midi oppose le Honduras et le Chili : bof, bof, les révisions peuvent reprendre.

16h.Espagne - Suisse : je me laisse tenter. Les deux heures de révision du programme d’Histoire ont été pénibles, il est temps de faire une pause. Au fait, Fernando Torres, il l’a eu son bac ?

16h22. But d’Alexander Frei. Pendant ce temps, les Russes ont gagné la bataille de Stalingrad en… 1942. Difficile de bosser avec la télé allumée.

17h05. Je déconne, déjà trente minutes que j’aurais dû couper la télé. Pour me soulager, je rejoins vite le groupe Facebook pour "la diffusion de révision du bac pendant la mi-temps des matches de Coupe du monde".

18h. Mes révisions d’Histoire progressent, on approche de la chute du Mur de Berlin, ouf. Quand je pense que Julien en est toujours au Front Populaire… Quelle idée aussi de jouer en ligne tous les soirs à World of Warcraft ? Heureusement que j’ai rangé ma PS3 pour les révisions.

19h32. Courage, une petite relecture de mes fiches d’anglais et j’arrête. Un court repas avec les parents, relou forcément, puis je filerai vite chez Théo pour mater la moitié du match du soir. Pour me motiver, j’écoute en boucle le dernier album de la Sexion d’Assaut. Promis, le bac en poche, on fera des Wati by night tout l’été.

21h25. Retour à la maison, après une trop courte soirée. Faut dire que demain c’est le bac, quand même. Je suis dég’.