Facebook : gare au "Je n'aime pas"

  • A
  • A
Facebook : gare au "Je n'aime pas"
@ DR
Partagez sur :

Le réseau social met en garde contre une fonction qui permet de dérober des données personnelles.

Des escrocs proposent sur Facebook une fausse application, intitulée "Je n'aime pas" ("dislike" en anglais), afin de récolter des informations personnelles à des fins criminelles. Le réseau social et la firme de sécurité informatique Sophos ont révélé l’arnaque mardi après-midi sur la page internet Facebook Security et affirment s’efforcer d’y mettre fin.

Ce bouton "Je n'aime pas", qui rappelle la fonction "J'aime", ‘est censée permettre aux membres du réseau d'exprimer en un clic leur opinion sur des messages, liens et commentaires de leurs amis.

Mais les utilisateurs piégés sont ensuite priés de répondre à un sondage par le biais duquel les escrocs tentent de leur extorquer des renseignements personnels : email, numéro de téléphone, loisirs, ou encore habitudes de consommation. Ces derniers revendent ensuite ces informations privées à des fins de marketing, de publicité ou de piratage.

Une arnaque qui répond à un besoin

Une fois la fausse application acceptée sur leur compte Facebook, "les utilisateurs croient mettre à jour le statut de leur page" mais en fait, ils envoient "sans le savoir un message à leurs amis qui leur recommande d'installer à leur tour" cette fausse application, a expliqué l’entreprise Sophos.

L'arnaque est d'autant plus pernicieuse que de nombreux membres du réseau social réclament depuis longtemps un bouton du type "je n'aime pas". Une demande que l’entreprise Facebook n’envisage toujours pas de satisfaire.